Besoin en Fonds de Roulement (BFR) : Guide, Calcul & Analyse

Besoin en Fonds de Roulement (BFR) : les poumons de l’entreprise

Du néophyte au plus initié en termes de gestion, le Besoin en Fonds de Roulement est un indicateur indispensable pour s’assurer de la santé financière d’une entreprise et de sa viabilité.
Écrit par : Bonjour
03/05/2021 - 4 min de lecture
Sujets : Trésorerie

Du néophyte au plus initié en termes de gestion, le Besoin en Fonds de Roulement est un indicateur indispensable pour s’assurer de la santé financière d’une entreprise et de sa viabilité.

Ainsi, si vous êtes à la tête d’une PME, si vous souhaitez lancer votre start-up ou bien si vous débutez dans les métiers de la comptabilité, sachez que vous rencontrerez à coup sûr le BFR. Grâce à Soan, vous aurez alors toutes les cartes en main, pour comprendre le Besoin en Fonds de Roulement, le calculer et l’analyser !

 

Bien comprendre la notion de BFR

 

La définition du besoin en fonds de roulement 

 

En définition, le Besoin en Fonds de Roulement est une notion de gestion extrêmement courante. Il permet de connaître les besoins de financement à court terme de l’entreprise. C’est-à-dire la somme nécessaire pour permettre à l’entreprise de poursuivre son activité, malgré les possibles décalages de trésorerie.

En effet, les rentrées d’argent peuvent se faire attendre en raison des délais de paiements accordés au client, ou des produits toujours en stocks, attendant patiemment d’être vendus.

En revanche, les décaissements, eux, peuvent avoir lieu malgré tout. Notamment pour honorer les achats réalisés auprès des fournisseurs.

Le BFR correspond au montant nécessaire pour couvrir les frais d’exploitation d’une entreprise. Il représente donc les besoins de financement à court terme.

 

C’est un indicateur comptable et financier qui permet d’évaluer le financement à court terme d’une entreprise. Il est utile aux dirigeants, DAF, comptables et responsables financier des entreprises.

 

Pourquoi est-il important de connaître son BFR ?

 

En fonction de votre BFR, vous devrez peut-être être amené à trouver des sources de financement additionnelles pour poursuivre l’activité de votre entreprise et combler votre déficit de trésorerie.

Vous ne pourrez probablement pas attendre le règlement de vos clients et l’épuisement complet de vos stocks de marchandises pour régler vos dettes fournisseurs.

En ayant une connaissance pointue de votre BFR, vous aurez alors la possibilité de minimiser les besoins en fonds de roulements en mettant en place certains ajustements  (réduire les délais de paiement des clients, demander des acomptes, optimiser la gestion des stocks …). Vous pouvez également puiser dans les capitaux permanents de l’entreprise (capital, fonds propres, subventions …). La dernière option étant de solliciter des organismes extérieurs pour financer le cycle d’exploitation de l’entreprise (Découvert bancaire, contrat d’affacturage…)

 

Retrouvez toutes nos offres d'emploi

 

Définition et usage du BFR en comptabilité 

 

La notion de Besoin en Fonds de Roulement en comptabilité, correspond à la différence entre actif d’exploitation et dettes d’exploitation. Il correspond donc aux fonds mobilisés lors du cycle d’exploitation.

On parle également de besoin de financement de bas de bilan.

 

Définition et usage du BFR en finance

 

Pour la finance, le Besoin en Fonds de Roulement correspond au besoin de financement à court terme.

Une entreprise par son activité dépenses et entre de l’argent, c’est ce qu’on appelle la variation cyclique de flux de trésorerie.

Le Besoin en Fonds de Roulement représente la somme d’argent nécessaire pour compenser ce décalage de trésorerie.

 

Différence entre BFR et fonds de roulement

 

Besoin en Fonds de Roulement et Fonds de Roulement (FR) sont deux notions différentes, à ne pas confondre.

  • Le besoin en fonds de roulement détermine le besoin de financement à court terme de l’entreprise. Le BFR est en rapport direct avec le cycle d’exploitation, l’activité de l’entreprise.
  • Le fonds de roulement représente les ressources disponibles à moyen ou long terme. Elles permettent à l’entreprise de couvrir ses charges d’exploitation courante. Le fonds de roulement concerne les immobilisations (machines, bâtiments) qui permettent de produire et d’avoir une activité.

 

Calculer son Besoin en Fonds de Roulement

 

Les formules de calcul du BFR

 

Plusieurs formules permettent de calculer le Besoin en Fonds de Roulement. À vous de choisir celle avec laquelle vous serez le plus à l’aise. Elles sont bien sûr toutes équivalentes et vous donneront le même résultat.

Le calcul du BFR est une donnée essentielle pour un business plan. Pour l’ajouter, il suffit d’intégrer une ligne supplémentaire à votre business plan, comprenant le chiffre estimé au plus précis.

À savoir : le BFR se calcule selon un nombre de jours de CA.

BFR = actif circulant – passif circulant

 

En décortiquant cette formule, on retrouve ainsi que le Besoin en Fonds de Roulement peut être calculé en se référant au bilan fonctionnel en utilisant ceci :

BFR = emplois circulants – ressources circulantes

Finalement, vous vous rendrez compte que BFR = créances + stocks – dettes

 

Dans cette formule, vous retrouverez :

Créances : montant moyen de créances clients selon les délais de paiement accordés par l’entreprise sur la facture ou les CGV.

Créances = Chiffre d’affaires TTC X Délai de règlement moyen des clients / 365

 

Stocks : valeur moyenne du stock

Stocks = Stocks moyens X Délai de rotation des stocks / 365

 

Dettes : montant moyen des dettes fournisseurs (achats de matières premières ou marchandises) selon les délais de paiement accordés à l’entreprise par ses fournisseurs, c’est-à-dire, les dettes à court terme.

Dettes = achats TTC X Délai de règlement moyen des clients / 365

 

Découvrir l'histoire de Soan

 

Besoin en Fonds de Roulement : exemple de calcul

 

Pour bien comprendre comment se calcule le BFR, le mieux est de mettre en application la formule avec de véritables données.

Voici un cas d’entreprise fictive :

L’entreprise commerciale NAOS espère vendre ses produits et réaliser un chiffre d’affaires annuel HT de 800 000 euros. Elle fixe sa marge au double du prix d’achat initial de ses marchandises, soit 400 000 euros. D’après ses prévisions, la moitié de ses clients paieront à 30 jours, tandis que l’autre moitié régleront à 60 jours. NAOS devra elle, payer 80 % de sa facture à 30 jours et le restant à 60 jours. Son stock est suffisant pour répondre à la demande pendant 2 mois. On n’oublie pas que l’entreprise est soumise à la TVA à 20 %.

Première étape de calcul

Délai de règlement moyen des clients = 50 % × 30 + 50 % × 60 = 45 jours

Délai de règlement moyen des fournisseurs = 80 % × 30 + 20 % × 60 = 36 jours

 

Deuxième étape de calcul

Créances = 800 000 × 1,20 × 45 / 365 = 118 356 euros

Stocks = 400 000 × 2 / 12 = 66 666 euros

Dettes = 400 000 × 1,20 × 36 / 365 = 47 342 euros

 

Étape finale du calcul du BFR

BFR = créances + stocks – dettes = 118 356 + 66 666 – 47 342 = 137 680 euros

 

Le résultat obtenu permet au dirigeant de savoir combien de temps de travail il lui faut pour financer l’activité de son entreprise.

Mais alors que faire une fois le calcul finalisé ? Passons maintenant à l’analyse du BFR.

 

Analyse du BFR de son entreprise

 

Après avoir calculé le Besoin en Fonds de roulement de son entreprise il faut savoir en tirer les bonnes analyses.

Voici comment interpréter les chiffres :

 

Un BFR positif

 

Dans la plupart des cas, les entreprises ont un BFR positif. Cela signifie donc qu’elles devront puiser dans leurs ressources à long terme ou trouver d’autres sources de financement.

 

Un BFR négatif

 

Certaines activités permettent d’obtenir un BFR inférieur à zéro. Le BFR négatif signifie que votre trésorerie sera suffisante pour payer vos dettes à court terme. On parle alors d’excédent de fond de roulement (EFR).

Cela concerne notamment les entreprises de la grande distribution qui se font payer comptant par leurs clients, mais ont réussi à négocier des délais de paiement relativement longs auprès de leurs fournisseurs.

 

Un BFR nul

 

Il arrive que le BFR soit nul, particulièrement chez les entreprises de service. En effet, leurs clients paient rapidement et n’ont pratiquement pas de dettes fournisseurs.

 

Grâce à ce guide complet sur le BFR, vous avez maintenant de solides bases au sujet du Besoin en Fonds de Roulement. Vous pourrez ainsi appliquer les formules de calcul et analyses au cas particulier de votre entreprise.

Une dernière chose, qui pourra vous permettre de briller en société. En anglais, on parle de « Working Capital Requirements » ! Ne nous remerciez pas 😉

 

Pour approfondir les questions liées à la gestion d’entreprise, n’hésitez pas à visiter notre blog 🙂

Rendez-vous sur le blog Soan ou abonnez-vous à nos réseaux sociaux : LinkedInFacebook ou Youtube.