Comment anticiper sa facturation pour le rush de fin d’année ?

Les entreprises doivent trouver des solutions afin de mieux anticiper la période de fin d'année. Cela leur permet de ne pas se retrouver dans le rush entre les commandes et la gestion de la comptabilité.
Écrit par : Cyril
26/11/2021 - 3 min de lecture
Sujets : Trésorerie

La comptabilité et gestion de la fin d’année

 

L’approche des fêtes de fin d’année est toujours une période chargée pour les entreprises. Il faut organiser la clôture de l’exercice comptable annuel. C’est une obligation légale pour les TPE (très petite entreprise) ou les multinationales, elles devront procéder de la même manière.

Avant de clôturer l’année, une entreprise doit mener différentes actions afin de ne rien oublier et de procéder sans problème à la fin de l’exercice.

 

En voici une liste non exhaustive :

  • Les enregistrements de toutes les dépenses de l’entreprise. En cette fin d’année, c’est le moment de ressortir tous les reçus de dépenses de l’année. Il faut ensuite trier les dépenses qui peuvent être déductibles des impôts et de les intégrer dans le logiciel comptable. Cela pourra permettre de revoir les coûts et de réfléchir à la pertinence de chacun. L’intérêt est également de connaître précisément les charges à payer.
  • Relancer les factures impayées. Une des parties les plus importantes est de s’occuper de ses relances. Afin de tenir sa comptabilité, il est essentiel de relancer ses clients pour leur rappeler qu’ils ont des factures à payer.
  • La mise à jour des documents comptables en recensant l’ensemble des entrées et sorties d’argent de l’entreprise.
  • Réaliser une conciliation bancaire qui consiste à mettre en place un processus de contrôle pour vérifier les livres comptables. Cela permet de s’assurer qu’il n’y est pas d’erreurs ou d’oublis d’enregistrements bancaires. Une écriture comptable reste assez complexe et de nombreuses entreprises passent par un expert-comptable afin d’avoir un bilan comptable complet.
  • Établir un diagnostic de la santé financière de l’entreprise en analysant les états financiers. Ce dernier permet d’avoir une vision globale sur les performances et de calculer les ratios comptables.
  • Avant la clôture de chaque exercice, il faut planifier les nouveaux objectifs en adaptant le plan comptable.

 

Les documents et pièces comptables essentiels

 

Avant de clôturer son exercice, une entreprise est dans l’obligation de rédiger une liasse fiscale. Cela correspond à l’ensemble des documents comptables nécessaires.

  • Le bilan consiste à représenter la situation comptable et financière de l’entreprise. Il se compose des capitaux propres, des actifs et passifs.
  • Le compte de résultat retrace toutes les opérations qui ont eu un impact sur le patrimoine de l’entreprise, que ce soit positif ou négatif. Il comprend les charges sociales et d’exploitation ainsi que le chiffre d’affaires de l’exercice en cours.
  • L’annexe comptable, c’est le document qui aide à la compréhension du compte de résultat et du bilan comptable.

L’élaboration de ces différents documents permet une tenue de votre comptabilité simplifiée.

 

Le chargé de la comptabilité, qu’il soit interne ou externe à l’entreprise devra être en capacité de fournir différentes pièces au moment de clôturer l’année :

  • L’intégralité des factures clients et fournisseurs.
  • Les bulletins de paie afin de saisir les écritures comptables venant des salaires.
  • Le contrat de prêt pour inclure dans le compte de résultat les échéances du ou des différents prêts en cours.
  • Le tableau des amortissements, immobilisations et dépréciations.
  • Les tableaux de bord des filiales et participations.

 

L’ensemble de ces documents est essentiel à la présentation des comptes annuels de l’entreprise. Il est important, dans la mesure du possible d’anticiper l’écriture de ses différents documents. Si ce n’est pas possible, alors il faudra déléguer une personne qui sera en charge de cette partie.

 

rush-fin-dannee-2

 

L’anticipation, la clé de la réussite

 

Afin d’aborder la fin de la période plus sereinement, il faudra faire preuve d’anticipation. En effet, il est possible de mettre en place un pré-closing, qui consiste à se mettre en position de clôture réelle un mois avant la date de l’échéance. Cela permet d’avoir une vision plus générale et donc de piloter les chiffres en fonction des impératifs.

 

Il est également possible d’instaurer des clôtures intermédiaires tout au long de l’année, que ce soit trimestrielles, mensuelles ou semestrielles. Concrètement, plus on fait de reportings, moins il y aura de travail à la fin d’année.

Évidemment, cette transition s’effectue dans la durée et peut prendre jusqu’à 18 mois pour que l’ensemble de l’équipe soit opérationnelle sur les nouveaux procédés. Le principal intérêt de ces clôtures intermédiaires permet d’avoir une vision bien plus proche de la réalité et ce même en cours de l’exercice.

 

Malgré tout, ces pré-clôtures ne remplacent en aucun cas la clôture annuelle, mais permettent de mieux la préparer. C’est là que le rôle du DAF (Directeur Administratif et Financier) prend son sens, car il sera là pour manager et organiser cette clôture. Il fait office de référent et contrôle que l’ensemble de l’équipe dispose des éléments et informations nécessaires afin d’avancer sereinement.

 

rush-fin-dannee

 

Et pour l’an prochain

 

La mise en place de nouveaux procédés et d’outils afin d’anticiper au mieux la fin d’année doit perdurer dans le temps. Il faut continuer à réfléchir pour gérer de mieux en mieux la clôture des comptes annuels.

 

Il faut prendre en compte que ces actions sont à mettre en place et qu’il faut que l’ensemble de l’équipe soit opérationnelle sur ces derniers afin que ce soit vraiment pertinent.

Après la clôture de l’exercice, il est nécessaire de réaliser un point avec le DAF et l’équipe afin de comprendre ce qui a fonctionné et au contraire ce qui n’a pas fonctionné.

 

Merci d’avoir pris le temps de lire notre article ! N’hésitez pas à visiter notre blog 🙂

Rendez-vous sur le blog SOAN ou abonnez-vous à nos réseaux sociaux : LinkedIn, Facebook ou Youtube.

Abonnez-vous à notre Newsletter Nous vous partageons les tips des salariés de chez Soan et l’actualité économique autour du paiement !