Comment entreprendre en temps de crise ?

La création d'entreprise lors d'une crise comporte des différences qu'une création classique. Il faut s'adapter aux changements et en tirer des avantages.
Écrit par : Cyril
04/02/2022 - 3 min de lecture
Sujets : Indépendants

L’entrepreneuriat intéresse de plus en plus de personnes en France. En effet, il n’y a jamais eu autant de personnes souhaitant créer une société ces dernières années. Selon Le Monde, en 2021 on dénombre une augmentation de 17,4 % des créations d’entreprises comparé à 2020.

Pour n’importe quel projet de création, il est nécessaire de savoir comment le concrétiser.

 

Comment créer sa propre structure ?

 

Avant de se lancer dans ce projet, il est indispensable d’établir les principales étapes à mettre en place. Le processus de création d’entreprise reste sensiblement le même selon les secteurs d’activité.

SI vous êtes motivés et que vous souhaitez vous lancer dans un projet qui a du sens, l’entrepreneuriat est fait pour vous. Il suffit de s’y prendre de la meilleure des façons.

 

La première étape de la création est certainement la plus importante, qui consiste à trouver une idée. 

Dans un monde en perpétuel changement, il est difficile de trouver quelque chose afin de se démarquer. Et surtout de se faire une place sur un marché sans doute très concurrentiel.

Votre projet va forcément murir avec le temps, mais il est important de le valider afin d’avancer dans le processus.

 

Puis une fois votre idée trouvée, vous devez rédiger un business-model. Pour ce faire, une étude de marché approfondie est nécessaire. Vous allez très vite comparer votre projet à la concurrence et en déceler les avantages et inconvénients. C’est là que vous allez savoir la viabilité de votre idée. 

Vous avez une idée, maintenant il faut pouvoir la financer. Le financement de la création de votre entreprise peut se faire de différentes manières. Vous pouvez apporter des fonds personnels, passer par des investisseurs ou encore débuter avec un capital faible. Vous pouvez également demander des aides financières, que ce soit auprès de votre région ou d’organismes selon votre secteur d’activité. Ces aides permettent d’entreprendre plus sereinement. 

 

Selon votre structure juridique (SASU, EIRL, EURL, SARL ou encore auto-entrepreneur), les formalités administratives vont différer. Choisir le statut de votre entreprise est indispensable et il aura des conséquences sur son développement. Il faut donc réfléchir aux potentielles évolutions afin de choisir le statut adapté.

 

Une fois ces étapes réalisées, vous pouvez déposer votre dossier au registre du commerce.

 

comment-entreprendre-2

 

Se lancer en temps en crise comporte-t-il des avantages ?

 

Même en temps de crise, la reprise ou création de société reste possible. Et vous pourrez en tirer certains avantages.

Tout d’abord, lors d’une crise comme celle de la Covid-19 par exemple, il faut se dire que tout le monde est impacté. Donc dans le secteur professionnel, les entreprises souhaitent tout de même travailler.

 

Vous pouvez par exemple bénéficier d’un accompagnement dans la création à des coûts préférentiels parfois même gratuit. De nombreux professionnels proposent des webinairs afin de permettre aux jeunes créateurs d’entreprise de se former sur des compétences entrepreneuriales. 

De ce fait, des coachs mettent à disposition aux entrepreneurs leurs connaissances. Le temps d’un rendez-vous. Vous avez l’opportunité d’en apprendre plus sur la trésorerie, le régime fiscal à choisir ou encore seulement échanger avec eux.

 

Il ne faut pas négliger également les nombreuses offres promotionnelles. Ces offres peuvent concerner des outils de communication et de collaboration interne ou encore concernant des CRM.   Cela peut aller d’un mois offert, à des mensualités réduites ou autre. Ces aides sont à prendre en compte pour des startups avec peu de moyens. 

 

Beaucoup de personnes ont des projets, mais par manque de temps ou par peur ne se lancent jamais.  Il faut réfléchir longuement à son projet. En effet, selon votre forme juridique vous pouvez être amené à associer votre patrimoine personnel à votre entreprise. De toute façon, l’entrepreneuriat reste un risque mais signifie également un potentiel changement de vie. Que ce soit dans le secteur de l’éducation ou du digital, vous pourrez profiter d’un marché sans cesse en évolution.

 

Y’a t’il des inconvénients à prendre en compte lors d’une création en temps de crise ?

 

Durant une crise, il y a évidemment d’importants inconvénients à ne pas négliger. Avec un attrait grandissant pour la création d’entreprises, la demande évolue plus rapidement que l’offre. Cela pourrait à terme provoquer une saturation des marchés.

Il est évident qu’il sera alors plus difficile de trouver des clients et de réellement se démarquer.

 

Prenons l’exemple des divers confinements, tout le monde a subi une augmentation des délais de livraison des produits. Que ce soit au niveau des matières premières ou des produits finis, les délais se sont considérablement allongés. C’est un élément à prendre en compte qui peut faire changer votre projet initial.

Le Made in France est donc de plus en plus apprécié. Le fait main et artisanal plait davantage et va continuer à se développer dans les prochaines années.

 

En créant son entreprise, vous avez également besoin d’être accompagné mais lors d’une crise, les moyens sont diminués. Si vous souhaitez intégrer une pépinière ou des incubateurs, il se peut que ces derniers soient fermés ou n’accueillent plus d’entreprises. Et créer une société seul sans aide est un sacré inconvénient.

 

Tous ces aspects ne doivent pas être rédhibitoires à la création d’entreprise mais il est nécessaire d’en tenir compte.

 

comment-entreprendre-3

 

Les conseils pour entreprendre.

 

Pour résumer cet article et comprendre réellement ce qu’est la création d’entreprises lors d’une crise, voici quelques conseils :

  • S’assurer que votre idée répond à un réel besoin et qu’il existe un marché.
  • Toujours avoir en tête qu’il faut s’adresser au consommateur final. 
  • La communication est essentielle, que ce soit lors du lancement à votre entourage ou à des fonds d’investissements. Mais aussi lorsque votre entreprise est lancée, afin de se faire connaitre. Cela peut passer par de la publicité sur les réseaux sociaux, du référencement naturel ou via un blog.
  • Essayer au maximum d’être entouré.
  • Être agile, votre projet va évoluer et vous devez en prendre conscience.
  • Toujours garder à l’esprit qu’il faut s’épanouir et donner son maximum dans le but de n’avoir aucun regret.

 

Comme vous avez pu le voir, il est tout à fait possible d’entreprendre en temps de crise. Il y aura certes des paramètres supplémentaires à prendre compte. Mais vous pourrez également en tirer certains avantages.

 

Merci d’avoir pris le temps de lire notre article ! N’hésitez pas à visiter notre blog 🙂

Rendez-vous sur le blog SOAN ou abonnez-vous à nos réseaux sociaux : LinkedIn, Facebook ou Youtube.

Abonnez-vous à notre Newsletter Nous vous partageons les tips des salariés de chez Soan et l’actualité économique autour du paiement !