Comment maîtriser les bases de la gestion financière ?

Comment maîtriser les bases de la gestion financière ?

Une bonne gestion financière est indispensable pour les entreprises. Cela permet de maintenir des flux financiers suffisants pour le développement de l’activité.
Écrit par : Cyril
19/04/2022 - 3 min de lecture
Sujets : Trésorerie

La gestion financière d’une entreprise permet un meilleur pilotage de l’activité. En effet, elle accorde un contrôle interne et une planification claire de la gestion des finances.

C’est le cœur de n’importe quelle société. Adapter ses dépenses en fonction de sa stratégie financière, c’est avoir une gestion optimale de son budget de trésorerie.

 

Il est essentiel de suivre les flux financiers, entrants et sortants afin d’établir des prévisions de trésorerie. Cela va au-delà qu’un simple diagnostic financier, il faut surveiller ses encaissements et décaissements pour assurer la solvabilité de l’entreprise.

Un logiciel de gestion financière pourra être utile dans l’analyse de votre modèle économique et dans l’élaboration d’une planification financière.

Le niveau d’analyse à mettre en place varie évidemment selon la taille et le statut de l’entreprise. Les problématiques diffèrent selon les secteurs d’activité.

 

Certaines entreprises préfèrent confier cette gestion à un cabinet d’expertise-comptable ou à un responsable administratif et financier (ou un DAF, directeur administratif et financier), en interne. Les grandes entreprises quant à elles ont un pôle dédié avec des trésoriers. Sous le management du chef d’entreprise, ces métiers diffèrent selon le poste, certains auront un poste plus opérationnel et d’autres plus stratégiques.

Ce poste peut être géré en présentiel ou à distance pour les personnes à distance.

 

Chaque structure aura une gestion de trésorerie différente, mais l’objectif commun reste la rentabilité et la visibilité.

 

Le processus de gestion financière

 

Avant de vouloir établir des actions pour améliorer sa gestion, il est important d’étudier les  situations financières en différentes étapes :

  • La définition des besoins : Selon sa taille et son secteur d’activité, une entreprise aura besoin de ressources externes. En fonction de son budget, elle pourra également disposer d’outils financiers pour sa gestion de la comptabilité.
  • La gestion des ressources : Une fois les ressources (internes et/ou externes) et le mode de financement défini, il faut pouvoir les piloter. La mise en place d’un tableau de bord ou d’une feuille de route simplifiera la communication. La performance financière de l’entreprise sera directement liée au bon fonctionnement de votre organisation. Ce n’est donc pas à négliger.
  • L’évaluation des indicateurs financiers : Il est nécessaire d’analyser la pertinence des actions mises en place. En effet, l’entreprise pourra de ce fait modifier ses procédés pour optimiser son pilotage financier.

 

Vous l’aurez compris, une bonne gestion comptable et financière est essentielle pour n’importe quelle entreprise. Cela vous permettra de maintenir des liquidités suffisantes pour le développement de l’activité. Le tout en veillant à ce que les actionnaires aient un bon retour sur investissement.

Vous pourrez également réaliser un meilleur placement de vos fonds et donc créer des financements plus variés.

 

L’objectif étant d’augmenter la valeur actionnaire. Pour cela, un tableau de financement aidera les dirigeants à équilibrer les flux entre le court et long terme.

 

Pourquoi est-ce si important pour les entreprises ? 

 

Les prises de décisions et les différents financements ont un impact sur les bénéfices. Il est donc nécessaire de piloter ces activités. Cela peut se faire via l’élaboration des soldes intermédiaires de gestion afin d’analyser le résultat net de l’entreprise. Grâce à ce dernier, elle pourra piloter son développement et prioriser ses actions.

Pour réaliser une bonne gestion d’entreprise, les entreprises peuvent avoir recours à des personnes internes qui sont spécialisés dans les métiers de la finance : DAF, trésorier. Les postes diffèrent selon la formation des financiers.

 

Au cours d’un exercice comptable, il y a des moments où l’entreprise subit des pertes d’argent. C’est là toute l’importance de l’analyse financière afin de pouvoir mettre en place des actions correctrices pour rétablir une bonne gestion budgétaire.

 

De même, lorsqu’une entreprise se développe, elle aura besoin de financements supplémentaires. L’élaboration d’une gestion prévisionnelle sera pertinente pour déterminer les placements à réaliser pour une marge commerciale optimale.

 

Facilitez votre facturation

 

Les différentes phases de la gestion financière

 

La gestion financière d’une entreprise est un vaste sujet, en effet, elle regroupe la gestion des dépenses jusqu’au contrôle de gestion financière.

Elle recouvre de nombreux aspects qui touche à la finance d’entreprise (au global), qu’elle soit issue de ses activités, soit son capital propre ou qu’elle vienne de l’extérieur :

  • Emprunt bancaire ;
  • Levée de fonds ;
  • Aides financières ;
  • Recours à la dette.

 

La gestion des risques financiers, du risque client ainsi que la relation fournisseur sont également des éléments à prendre en compte pour réaliser une bonne gestion des finances.

 

De plus, l’entreprise doit se doter d’une bonne comptabilité et gestion, c’est la base pour une trésorerie positive.

Une entreprise regorge d’informations financières et il faut être capable de les analyser pour en tirer le meilleur.

 

Les outils comptables 

 

Afin de mieux gérer ses finances, il faut comprendre les documents et normes comptables. Il est nécessaire de tenir sa comptabilité en enregistrant toutes les opérations bancaires. L’entreprise pourra par la suite établir ces documents comptables.

 

Le bilan

Il représente l’état d’un patrimoine à un instant T. Cela permet de faire le point sur ce que l’entreprise possède et ce qu’elle doit. Ces deux parties se doivent d’être à l’équilibre afin d’avoir une comptabilité saine.

 

Le compte de résultat

C’est concrètement une synthèse des recettes et dépenses de l’entreprise au sein d’un exercice comptable. L’entreprise pourra de fait savoir si elle est en bénéfice (les produits sont supérieurs aux charges) ou inversement, si elle est en déficit.

 

Chaque entreprise est libre d’établir les documents qu’elle souhaite, par exemple, un plan de trésorerie ou un bilan fonctionnel. Le but étant de faire le point sur son activité et son besoin en fonds de roulement.

Au démarrage de l’activité ou du projet ou en phase de croissance, le besoin pour l’entreprise de recourir à des financements extérieurs peut s’imposer.

Pour obtenir un prêt bancaire, une levée de fonds ou faire appel à des investisseurs, il est nécessaire d’établir un plan de financement et un budget prévisionnel, généralement sur 3 ans.

 

Après avoir eu un financement, la gestion financière de l’entreprise doit être rigoureuse afin de rembourser la dette à échéance. Dans certains cas, les investisseurs peuvent, en contrepartie, avoir un droit de regard ou un pouvoir de décision sur les actions sur le projet de l’entreprise.

 

Créer votre compte rapidement

 

Finance de l’entreprise et fiscalité

 

Dans la gestion d’entreprise, fiscalité et finance sont étroitement liées. En effet, selon le statut juridique et selon le régime fiscal de la société, les bénéfices issus d’une activité sont imposées :

  • Soit au titre des impôts sur le revenu appliqués aux entreprises individuelles : micro-entreprise, Entreprise Individuelle (EI) ou Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée (EURL) ;
  • Soit au titre des impôts sur les sociétés pour les Sociétés Anonymes (SA), Sociétés à Responsabilité Limitée (SARL) ou Société par Actions Simplifiées (SAS).

 

De plus, s’ajoute plusieurs contributions et impôts professionnels qui sont  :

  • La TVA : appliquée dans la majorité des entreprises, le taux diffère selon la nature de l’activité. Le taux varie entre 2,9 % et 20 % (pour les biens de grandes consommations) ;
  • Les CET versées aux collectivités locales comme la Cotisation sur la Valeur Ajoutée des Entreprises ;
  • La taxe sur les salaires ;
  • La Participation des Employeurs à l’Effort de Construction.

 

Le contrôle financier

 

Une fois en possession des données comptables et des différents documents nécessaires, il faut maintenant les analyser. En effet, le contrôle financier consiste à analyser les résultats de l’entreprise en fonction des objectifs fixés (bien souvent l’objectif premier est la rentabilité).  Il permet à l’entreprise de vérifier que son programme prévisionnel est bien respecté.

Et ce pour en extraire les informations pertinentes afin de comprendre l’état financier de l’entreprise.

 

C’est ce diagnostic qui mettra en lumière les problèmes financiers et vous serez en capacité de les corriger. Il vous permet également d’analyser le chiffre d’affaires, son évolution en fonction du développement de votre société.

À date, vous pouvez également réaliser un diagnostic économique externe afin de comprendre l’écosystème dans lequel vous vous situez. Vous pourrez comparer votre entreprise à la concurrence.
Ces analyses sont une véritable aide à la décision pour établir des prévisions de développement pour votre entreprise.

 

Les objectifs du contrôle financier sont multiples. Il s’agit de :

  • Vérifier que l’entreprise fonctionne correctement ;
  • Détecter d’éventuelles erreurs, et les corriger ;
  • Mettre en place des mesures de prévention pour l’avenir, si nécessaire.

Il est recommandé de réaliser un contrôle financier au moins une fois par an ou par semestre, pour s’assurer de la bonne santé financière de l’entreprise.

 

Le budget 

 

Une fois les outils choisis et l’analyse réalisée, il faut maintenant évaluer un budget ou des budgets. Vous devez être capable d’ajuster vos dépenses et vos flux de trésorerie afin d’utiliser ces ressources le plus pertinemment possible.

Soyez aussi réaliste que possible et veillez à ne pas sous-évaluer les coûts, sous peine d’avoir de mauvaises surprises.

 

Sachez qu’une mauvaise gestion de la trésorerie est l’un des problèmes majeurs des PME. Il peut être utile de “mettre de l’argent de côté” pour pallier d’éventuels problèmes.

Vous pouvez également utiliser un logiciel de comptabilité afin d’avoir une vision plus claire et de simplifier votre gestion.

 

Une expérience de paiement optimale

 

Choisir un expert-comptable pour sa gestion financière

 

Il peut être judicieux de confier cette gestion à un prestataire externe. En effet, tous ces systèmes de gestion financière peuvent être assez complexes à comprendre si vous n’avez pas les compétences et le temps.

En ayant recours à un comptable, vous aurez accès à des conseils pertinents de la part d’un expert. Cela vous donne la garantie de l’exactitude de ses propos. Votre argent est entre de bonnes mains.

 

Ce métier est très réglementé, il doit en premier lieu respecter le code éthique et vous êtes assuré que la comptabilisation de vos activités sera bien réalisée. Vous n’aurez plus à vous soucier des changements de lois ou autres obligations relatives à des statuts.

En étant en charge de vos écritures comptables et de votre fiscalité, une grande responsabilité incombe à votre expert-comptable. En effet, en plus de réaliser ces missions, il pourra vous apporter son conseil et son expertise sur d’autres domaines.

 

Les experts-comptables sont tenus par un code de déontologie et de respecter un des principes professionnels, en plaçant les intérêts de leurs clients au-dessus des leurs.

 

Si vous le souhaitez, vous pouvez faire appel à un analyste financier qui a pour mission d’évaluer les sociétés cotées en bourse, mais également, il intervient sur le marché financier.

Tout cela peut évidemment avoir un coût pour l’entreprise.

 

Et bonne nouvelle, avec notre plateforme Soan, vous pouvez inviter votre comptable en quelques clics pour s’occuper de la pré-comptabilité.

Mais ce n’est pas tout ! Grâce à notre tableau de bord, vous pouvez piloter votre gestion-finance, vous avez une vue sur vos encaissements clients (capitaux propres) et décaissements.

Réalisez toute votre gestion financière à distance : à Paris ou bien à Rome

 

Avec Soan, vous pouvez faire le paris que votre gestion de trésorerie se passera au mieux.

Merci d’avoir pris le temps de lire notre article ! N’hésitez pas à visiter notre blog 🙂

Rendez-vous sur le blog Soan ou abonnez-vous à nos réseaux sociaux : LinkedIn, Facebook ou Youtube.