Comment mettre en place le reporting financier ?

Comment mettre en place le reporting financier ?

Le reporting financier se remplit régulièrement et permet de croiser chiffres et indicateurs afin d’obtenir des conclusions et des prévisions les plus précises possibles.
Écrit par : Cyril
27/05/2022 - 3 min de lecture
Sujets : Trésorerie

Les enjeux et objectifs peuvent certes différer d’une entreprise à l’autre. Mais la finalité reste la même, avoir un contrôle de la finance globale et des reportings business détaillés.

Mais en quoi est-ce important ?

Qu’importe les services ou produits proposés, les enjeux sont d’être dans une situation bénéficiaire. Et cela passe par l’organisation et la mise en place de tableaux de bords de suivi. Les ventes sont certes une chose, mais la formation et la gestion de votre entreprise en est une autre.

Ce qui est essentiel, c’est que les différents services de l’entreprise doivent être inclus dans cette gestion. Sachant que le projet est le même pour tout le monde, il n’existe pas une solution unique pour y parvenir. Que ce soit par la mise en place de rapports financiers détaillés, l’accès à l’information pour tous les employés ou encore le développement de l’intelligence collective. Ce sont des solutions pertinentes pour assurer un contrôle et une vision précise des enjeux futurs de l’entreprise.

 

Dans la gestion de la comptabilité d’une entreprise, il est nécessaire de suivre quelques indicateurs, et surtout de les centraliser dans un seul endroit. Cet endroit, c’est le reporting. Un outil efficace pour anticiper le futur d’une entreprise et indispensable pour adopter une gestion budgétaire sans faille.

 

Définition 

 

Le reporting financier est un outil général qui permet de suivre activement la trésorerie d’une entreprise. Souvent sous la forme d’un tableau de bord, ce reporting se remplit régulièrement et permet de croiser chiffres et indicateurs afin d’obtenir des conclusions et des prévisions les plus précises possibles. Beaucoup d’indices financiers peuvent être recensés dans votre reporting. Cela permet au directeur financier de mieux analyser la performance d’une entreprise.

 

Pourquoi établir un reporting financier ? 

 

Avoir un reporting complet des états financiers de votre entreprise peut vous être utile. Par exemple, si vous souhaitez vous lancer sur un nouveau marché, il vous faudra :

  • Un reporting de gestion d’entreprise ;
  • Un reporting commercial et financier.

Pour suivre ces données en temps réel, vous pouvez opter pour un reporting mensuel. Cependant, nous savons que remplir ces données peut parfois être une tâche chronophage. Il est important de mettre en place un processus de reporting efficace, mais aussi de choisir le bon outil de reporting. Vous pouvez utiliser GitMind un outil gratuit, ou encore Excel pour une version plus complète.

C’est le responsable de la gestion comptable et financière qui s’occupe du reporting. Avec l’expérience professionnelle, cette personne peut apprendre à synthétiser ces données afin d’en dégager des ouvertures, des marchés potentiels, ou encore des pistes pour optimiser la croissance de votre entreprise.

 

Pourquoi établir un reporting financier

 

Que doit-on mettre dans un reporting financier ?

 

En pilotage d’entreprise, tous les chiffres sont pertinents à analyser. Cependant, les inclure dans votre reporting est une tâche chronophage pour celle ou celui chargé de la gestion financière. Nous vous conseillons donc quelques indicateurs pertinents à recenser dans votre reporting.

 

Le seuil de rentabilité

 

En comptabilité financière, mesurer et suivre la rentabilité financière de son entreprise est indispensable. Pour cet indice, c’est la marge réalisée qui est calculée. Soit, le nombre de ventes auquel on soustrait les charges variables. Lorsque cette marge vous permet de payer toutes vos charges fixes, vous avez un seuil de rentabilité positif. C’est une donnée pertinente à inclure dans votre reporting et dans votre plan comptable afin de mieux évaluer le moment où vous êtes rentable.

 

Le ratio de productivité

 

Ce ratio concerne la performance des équipes sur le plan financier. Il permet de dégager une moyenne de ce que chaque collaborateur est capable de produire.

Il se calcule en divisant le chiffre d’affaires par le nombre de salariés.

 

C’est un indicateur essentiel pour établir une stratégie visant à augmenter votre CA sans augmenter vos charges. Cela peut passer par une fluidification des process ou un matériel plus adapté.

 

À savoir : plus votre reporting est personnalisé pour votre trésorerie, plus il sera pertinent et intéressant à présenter lors de vos bilans trimestriels. Vous pouvez donc y inclure tous les chiffres que vous suivez déjà en interne.

 

Encart ressource Escompte

 

La gestion des risques : le reporting en guise d’alerte 

 

Nous savons que piloter une entreprise ou une trésorerie demande beaucoup de rigueur et comporte des risques financiers. Les enjeux sont stratégiques pour toute société et peuvent impacter son futur en cas de mauvais suivi. Un logiciel dédié peut vous aider dans l’analyse et la production de tableaux financiers.

Dans la gestion de trésorerie, la data visualisation est essentielle. Elle permet une consolidation de votre modèle, une amélioration de la performance de l’entreprise et même d’établir de futurs projets d’investissement. Les données comptables sont exploitables et sont une mine d’or pour une entreprise. Pour être optimisées, elles doivent être reportées dans un tableau de bord. Si l’entreprise est dans une mauvaise période, ce sont ces chiffres qui vous le diront en premier, d’où l’importance de les tenir à jour et d’en prendre connaissance régulièrement.

 

Pour anticiper au mieux les risques, vous pouvez accompagner les finances de l’entreprise avec des solutions de reporting ou des outils de gestion de trésorerie. Ces outils vous permettent d’automatiser certaines tâches, de faciliter vos déclarations fiscales. Ils vous aident aussi à avoir une bonne maîtrise de votre gestion budgétaire. Un logiciel de gestion comme Soan vous guide dans des besoins que vous n’auriez pas encore identifiés. Par exemple, il peut vous donner des informations sur votre BFR (Besoin en Fonds de Roulement).

 

Un allié dans votre gestion quotidienne 

 

Pour conclure, en analyse des données financières, le reporting financier est l’un des outils les plus efficaces. Il permet de mieux gérer votre flux de trésorerie, d’anticiper des restrictions budgétaires ou encore d’anticiper de futurs financements.

 

Aujourd’hui, à l’ère de la dématérialisation, beaucoup d’entreprises utilisent des outils d’analyse numériques afin d’avoir un meilleur suivi de l’activité. Cela permet également d’anticiper au mieux les problématiques des clients et un système de gestion simplifié.

Soan, une solution tout-en-un de gestion financière, vous accompagne dans la construction et le suivi de votre trésorerie. Un menu dédié permet également aux clients de retrouver l’ensemble des opérations et des informations envoyées. Elle vous permet de voir toutes vos opérations (encaissements et décaissements) en un coup d’œil grâce à un tableau de bord ergonomique et simplifié !

 

Il est important de rappeler que la production de reportings est certes essentielle, mais n’est pas une chose facile. C’est pour cela qu’une formation peut être pertinente pour s’approprier au mieux ces nouveaux outils et processus. Chaque service concerné doit apprendre à utiliser ces tableaux de bord et être en capacité de faire des analyses financières.

 

À retenir :

Le plus important dans le reporting financier est de choisir les indicateurs à suivre avec précision et surtout de le remplir le plus régulièrement possible. Pour que chacun puisse se sentir concerné par la santé financière de l’entreprise, vous pouvez proposer des points trimestriels à vos équipes.

L’intelligence collective ne doit pas être mise de côté, en impliquant chaque collaborateur, vous maximisez les chances de gestion optimale. Et les retombées peuvent prendre du temps, mais cela sera forcément bénéfique dans le développement de la société.

 

Merci d’avoir pris le temps de lire notre article ! N’hésitez pas à visiter notre blog 🙂

Rendez-vous sur le blog Soan ou abonnez-vous à nos réseaux sociaux : LinkedIn, Facebook ou Youtube.