Comprendre le ratio d'endettement

Comprendre le ratio d’endettement

Il est l’un des ratios financiers privilégiés lors d’une analyse financière et est utilisé aussi bien par les banquiers que les investisseurs. On vous explique
Écrit par : Cyril
16/12/2021 - 3 min de lecture

Il est l’un des ratios financiers privilégiés utilisés lors d’une analyse financière et est utilisé aussi bien par les banquiers que les investisseurs.

Pourtant, il est souvent relégué au second plan par les chefs d’entreprise qui lui préfèrent des ratios plus généraux (liquidité générale, capacité d’autofinancement, financement des immobilisations, etc.). Il s’agit pourtant d’un ratio crucial à connaître et à savoir utiliser pour évaluer la santé financière d’une entreprise.

 

Faisons donc le point sur le ratio d’endettement.

 

Qu’est-ce que le ratio d’endettement ?

 

Commençons par une définition.

Le ratio d’endettement est un indicateur financier qui sert à calculer le niveau d’endettement d’une entreprise et la manière dont elle est financée.

 

Aussi appelé “ratio gearing” (“gearing”, “levier” en anglais, faisant référence au levier financier que représente la dette pour une entreprise). Il se calcule en comparant la part de l’entreprise détenue par les actionnaires (via les capitaux propres) à celle détenue par les créanciers (à travers les dettes de l’entreprise). Les dettes de l’entreprise peuvent être des dettes fournisseurs.

Par exemple, une entreprise ayant un ratio d’endettement de 100% sera financée à moitié par de la dette et à moitié par des fonds propres à l’entreprise.

 

En évaluant le poids des dettes dans les finances de l’entreprise, il met en évidence la solidité de l’entreprise et sa structure financière.

Il permet aussi de mesurer le niveau de dépendance financière de l’entreprise vis-à-vis de ses créanciers, sa solvabilité, et sa capacité à s’endetter en cas de besoin.

 

Calculer le ratio d’endettement est simple, mais il existe quelques subtilités dans la manière de le calculer afin d’obtenir des informations complémentaires.

 

Comment calculer ce ratio ?

 

Le ratio d’endettement correspond aux dettes divisées par les capitaux propres multipliés par 100 (car il s’exprime en pourcentage).

Deux ratios d’endettement principaux peuvent être calculés :

  • Le ratio d’endettement financier ;
  • Le ratio d’endettement net.

 

Ratio d’endettement financier

 

Il permet de mesurer la part des dettes financières dans le financement de l’entreprise.

Taux d’endettement financier = dette financière/ capitaux propres

Dette financière = emprunts, crédits bancaires, avances de trésorerie etc…

Capitaux propres = il s’agit des ressources dont disposent l’entreprise donc son actif.

Ils sont constitués des apports des associés (ou capital de l’entreprise) ainsi que des réserves des bénéfices réinvestis et des bénéfices nets de l’exercice.

 

Ratio d’endettement net

 

Il s’agit du ratio le plus précis et le plus communément utilisé.

Taux d’endettement net =  dette nette/capitaux propres

Dettes nettes = La dette nette (ou endettement net) correspond aux ressources externes utilisées par l’entreprise.

Elle représente la situation d’endettement global de l’entreprise. Il s’agit donc des dettes à court-terme, moyen et long terme auxquelles on soustrait les actifs disponibles comme les liquidités, les excédents de trésorerie ou les valeurs mobilières.

 

Il peut arriver que les actifs disponibles soient supérieurs aux dettes de l’entreprise. On parle alors d’endettement net négatif ou d’excédent financier net.

 

Bon à savoir !

Tous les éléments nécessaires au calcul du ratio d’endettement se trouvent sur le bilan de l’entreprise.

Vous savez désormais calculer le ratio d’endettement de votre entreprise. Maintenant encore faut-il savoir à quoi il sert !

 

Facilitez votre facturation

 

Pourquoi calculer le ratio d’endettement ?

 

Le ratio d’endettement est un indicateur très utile pour évaluer la santé financière d’une entreprise. Analyser sa structure financière ainsi que sa solidité.

De ce fait, il va être utilisé par de nombreux partenaires financiers de l’entreprise pour la jauger. Tout d’abord, il est très utilisé par les banquiers lors d’une demande de prêt professionnel.

 

Grâce au ratio d’endettement, le banquier peut évaluer la dépendance financière de l’entreprise auprès d’acteurs extérieurs et évaluer sa capacité à s’endetter au niveau voulu. La banque saura aussi si l’entreprise est solvable et si elle a la capacité de remboursement nécessaire pour l’emprunt souscrit.

Les banques utilisent aussi le ratio de solvabilité comme indicateur complémentaire de la capacité d’une entreprise à rembourser ses dettes à la date prévue.

 

Ce ratio indique à la banque si l’entreprise pourra rembourser sa dette en vendant tous ses actifs à leur valeur comptable.

 

Un ratio complémentaire

 

Ce ratio complémentaire se calcule comme ceci : Ratio de solvabilité = capitaux propres/actif total.

 

Un ratio d’endettement faible est un ratio de solvabilité autour des 20 % suffisent généralement à rassurer une banque.

Le ratio d’endettement est aussi beaucoup utilisé par les investisseurs (ou futurs investisseurs) d’une entreprise.

 

En effet, ce ratio permet de comprendre comment est gérée l’entreprise. Si elle opte pour une stratégie agressive vis-à-vis de la concurrence avec un fort taux d’endettement, ou plus prudente avec un taux d’endettement bas.

Avant un rachat, un acquéreur regardera le ratio d’endettement d’une entreprise pour évaluer sa solvabilité et la rentabilité possible d’un achat.

 

Enfin le taux d’endettement est un très bon indicateur pour le chef d’entreprise.

Elle indique clairement à quel point l’entreprise est dépendante de ses partenaires financiers. Dans quelle mesure elle a la capacité de s’endetter.

Ces informations sont cruciales pour l’élaboration de la stratégie de gestion et de développement de l’entreprise.

 

Mais si ces trois acteurs utilisent le même ratio, il n’est pas interprété de la même manière en fonction de ce qui est analysé.

 

Optimisez la gestion d'entreprise

 

Comment interpréter le ratio d’endettement ?

 

Le ratio d’endettement va être interprété différemment selon celui qui le lit.

 

Une banque va préférer un ratio d’endettement faible qui montre que l’entreprise est solvable. Et peut encore emprunter en ayant suffisamment de capitaux propres pour rembourser son emprunt.

À l’inverse, les investisseurs vont préférer un ratio légèrement plus élevé qui dénote d’une stratégie agressive de développement et de lutte contre la compétition.

 

En réalité, un ratio d’endettement ne s’interprète pas ex nihilo et dépend toujours de différents critères. Comme le secteur d’activité de l’entreprise, sa taille, son niveau de maturité, ses projets et du contexte dans lequel le ratio est calculé (avant un prêt ? une levée de fonds ?, etc.).

 

Il n’existe donc pas de norme établie qui permette de juger un ratio d’endettement.

Dans les secteurs nécessitant des investissements importants. Un ratio d’endettement élevé est souvent la norme et sera plus facilement accepté par les partenaires financiers.

À l’inverse, lorsqu’une entreprise a des charges fixes importantes ou évolue dans un secteur très incertain, un ratio élevé sera moins bien toléré.

 

Une aide à la décision 

 

En règle générale, un ratio d’endettement faible sera signe de bonne santé financière de l’entreprise. Elle fait preuve d’une certaine indépendance financière et a une capacité d’autofinancement élevée. Mais aussi elle peut emprunter de l’argent si besoin en étant en capacité de rembourser. Elle dispose donc d’une certaine marge de manœuvre pour faire face aux aléas de l’activité.

 

À l’inverse, une entreprise dont le ratio d’endettement est élevé sera très dépendante des financements extérieurs et n’aura pas de filet de sécurité en cas de coup dur.

Elle ne pourra pas aisément emprunter de nouveaux capitaux, ce qui limite sa flexibilité face aux coups durs.

De plus, ses frais financiers (le remboursement de ses dettes) seront élevés, ce qui impactera sa rentabilité.

Une entreprise qui doit améliorer son ratio d’endettement devra souvent céder une partie de ses actifs afin d’augmenter ses actifs disponibles. Et d’apporter des liquidités dans sa trésorerie.

 

Toutefois, des événements exceptionnels dans la vie d’une entreprise comme des investissements importants (achat de matériel par exemple) justifient un ratio élevé à condition que cette augmentation soit temporaire.

 

Ratio élevé et flux de trésorerie 

 

Dans les secteurs nécessitant des investissements importants, un ratio d’endettement net élevé sera plus facilement accepté.

En revanche, si ce ratio est élevé, cela signifie que la dette financière est importante et est remboursée tous les mois.

Les partenaires financiers voudront donc s’assurer que l’entreprise génère des flux de trésorerie suffisants pour rembourser sa dette et ne pas être en défaut de paiement.Cette capacité dynamique de l’entreprise à rembourser ses dettes se calculent comme ceci :

Ratio de capacité dynamique de remboursement = endettement net/flux de trésorerie d’activité ou Ebitda

 

Retrouvez toutes nos dernières actualités

 

Une entreprise endettée, que faire ? 

 

Votre compte de résultat est sorti, vous êtes fortement endettée. Si vous continuez sur ce chemin, vous aurez de moins en moins d’autonomie financière. Peu à peu, vous devrez céder, procéder à des remboursements de plus en plus importants et donc avoir une activité croissante.

 

Mais n’oubliez pas, calculer le taux d’endettement est déjà un premier pas vers la CAF (capacité de l’entreprise à s’autofinancer). Ce qui peut se mesurer peut s’améliorer.

Comme vous l’avez vu ci-dessus, si votre ratio d’endettement est élevé pour un potentiel partenaire financier. Il ne l’est pas forcément pour un autre. Dans un premier temps, faites un tour d’horizon des acteurs qui pourraient vous accompagner sans ruiner votre situation financière.

 

De plus, avoir une entreprise endettée n’est pas une fin en soi. Vous avez certainement généré des achats importants qui engendrent des amortissements tout aussi importants. Beaucoup d’entreprises sont endettées en France aujourd’hui. L’essentiel est de garder des fonds de roulement nécessaires à la production de votre bien ou service. Tant que vos productions sont stables, vous aurez des rentrées d’argent régulières. Si vos rentrées d’argent sont à échéances régulières, vous pourrez vous en servir pour :

 

Diluer vos dettes 

 

Si vous recevez des montants permanents, votre ratio d’endettement élevé n’est alors que temporaire. Vos dépenses et les créances de vos partenaires s’étaleront sur plusieurs mois et vous permettront d’avoir une trésorerie nette positive sur le long terme. De plus, vous ne diluez pas vos capitaux permanents et vous réduisez votre nombre d’actif circulant.

 

Aller chercher d’autres financements 

 

Vous l’avez vu plus haut, certains acteurs sont favorables à un fort ratio d’endettement. Cela est preuve d’agressivité sur un marché. Cela prouve aussi une envie de croître rapidement. Des investisseurs seront donc plus enclins à investir dans votre entreprise. Il faut évidemment que la capacité d’endettement de l’entreprise ne dépasse pas un certain seuil.

 

Ces deux actions auront un effet de levier et vous permettront de diminuer votre ratio d’endettement et de rendre votre entreprise la plus pérenne possible.

En conclusion le ratio d’endettement est un outil très efficace pour évaluer la santé financière d’une entreprise et comprendre sa gestion.

 

Il raconte beaucoup de choses sur sa capacité à se développer puisque une entreprise très dépendante financièrement ne sera pas libre dans ses choix de gestion et sera plus vulnérable aux turbulences de l’activité.

 

Merci d’avoir pris le temps de lire notre article ! N’hésitez pas à visiter notre blog 🙂

Rendez-vous sur le blog Soan ou abonnez-vous à nos réseaux sociaux : LinkedIn, Facebook ou Youtube.