Délai moyen de paiement (DSO) : comment le calculer ?

Le DSO : un indicateur crucial pour le pilotage de votre entreprise !

Le DS0 (délai moyen de paiement) vous permet de connaitre la durée pendant laquelle l'entreprise est à crédit. Cet indicateur pilote votre entreprise !
Écrit par : Cyril
26/07/2021 - 4 min de lecture
Sujets : Paiement

Chaque entreprise est amenée à travailler avec des fournisseurs et donc d’établir un contrat pour encadrer la prestation.
L’émission de la facture, avant la date d’échéance, évidemment, permet normalement d’assurer le paiement de la somme. Mais la réalité peut être bien différente. En effet, les délais de règlement sont souvent dépassés par les clients et fournisseurs.

Lors de la réalisation de ventes, le paiement des factures est la suite logique, mais malheureusement pas pour tout le monde.
Pour cela, il est important que créancier et débiteur établisse des conditions de règlement lors de la création du contrat. Et ce afin d’éviter les problèmes de trésorerie.

 

La date d’émission de la facture doit se faire directement après l’activité ou la réalisation de la prestation. Et en cas de retard de paiement, une indemnité forfaitaire pour frais supplémentaire peut être appliqué.
Le non-respect de ces échéances peut entraîner des conséquences, pas seulement financières.

En effet, ces conclusions relatives aux délais dépassés peuvent entraver la relation business avec vos fournisseurs.

 

De plus, ces dettes et ces factures non payées peuvent mettre en péril le développement de l’activité, et plus globalement la société. Chaque poste de l’entreprise peut être en danger sur le plan économique.

On ne se rend pas forcément l’impact que peut avoir un impayé, mais cela peut fragiliser la société, notamment en fin de mois. Là où beaucoup de factures arrivent.

 

Cet article sera votre guide pour en apprendre davantage sur le délai moyen de paiement, les dispositifs de la loi et le montant de l’amende en cas de retards de paiement.

 

Le DSO (délai moyen de paiement) qu’est-ce que c’est ?

 

Qu’est-ce que c’est ?

 

Le délai moyen de paiement (DMP) aussi appelé Days Sales Outstanding permet de mesurer le temps entre l’émission d’une facture et le paiement de la facture de l’entreprise émettrice. Concrètement, c’est la durée pendant laquelle l’entreprise est à crédit. En effet, les encaissements de chiffre d’affaires facturés n’ont pas encore été effectué. En d’autres termes, c’est le temps que l’argent arrive sur le compte de l’entreprise.

 

Le DSO est indiqué en nombre de jours, il permet de connaître les sommes dues. C’est une unité primordiale à la gestion d’une entreprise. Le DSO est donc une partie intégrante du besoin en fonds de roulement. Le BFR est le poumon d’une entreprise, sans un bon DMP la trésorerie de l’entreprise est directement impactée. Il est donc important de surveiller le respect des délais de paiement.

 

Comment le calculer ?

 

Le calcul peut paraître compliqué avec la quantité d’informations autour du DSO. Vous pouvez vite vous sentir rapidement submergé par la diversité de données. Rassurez-vous, il existe des méthodes de calcul rapides !

 

À savoir : Un montant d’indemnités de retard peut se définir également. Il est possible de le calculer via un taux d’intérêt, en faisant le ratio du nombre de jours de retard.

 

Pour le calcul du DSO, vous avez deux méthodes possibles qui utilisent chacune des informations différentes :

 

Donnez votre avis

 

  • La méthode comptable

 

Cette méthode est largement utilisée. Elle détermine le rapport moyen entre l’encours financier et le chiffre d’affaires TTC.

Pour effectuer le calcul, 3 données sont cruciales :

  1. Le total des encours clients TTC ;
  2. Le chiffre d’affaires TTC ;
  3. Et le nombre de jours.

 

Pour compléter le calcul, ces données doivent impérativement être issues de la même période.

Le principal avantage de cette méthode est la simplicité et la rapidité d’exécution pour trouver les informations. Cependant, la formule requiert des périodes définies, les périodes antérieures ne seront pas prises en compte.

 

La formule s’effectue sur une même période : Encours TTC / CA TTC * nombre de jours

Vous obtiendrez un résultat moyen correspondant à une moyenne des recouvrements de vos clients s’exprimant en jours.

 

  • La méthode par “count back”

 

Cette méthode fonctionne par épuisement du chiffre d’affaires.

Autrement dit, le calcul consiste à déduire de l’encours financier le chiffre d’affaires TTC de chaque mois jusqu’à son épuisement. Et ensuite, d’additionner le nombre de jours de chaque mois correspondants. L’avantage de cette méthode est qu’elle prend en compte la saisonnalité du chiffre d’affaires. Cependant, cette méthode est efficace que si le calcul est effectué tous les jours/semaines

 

La formule : Encours financier – CA mensuel + nombre de jours de chacun des mois correspondants = DSO

 

Comment améliorer son DSO ?

 

Optimiser ses délais de paiement

 

Optimiser son DSO c’est réduire les délais de paiement. Le délai de règlement moyen est fixé à 30 jours à partir de la date d’exécution de la prestation selon le code du commerce. Mais vous pouvez convenir d’un délai de paiement plus long avec votre client jusqu’à 60 jours maximum.

 

L’optimisation de votre DSO vous permet de régler vos créances clients beaucoup plus rapidement.

Vous devez améliorer plusieurs paramètres pour avoir un meilleur DSO :

  • Relancer vos factures au bon moment. Soan vous permet d’effectuer des relances automatisées pour vous faire payer plus vite. Il est très important de suivre les factures émises pour ne pas oublier d’effectuer les relances. Cela vous permet de cibler les mauvais payeurs et ainsi réduire votre DSO.
  • Privilégier le recouvrement à l’amiable plutôt que judiciaire. Vous gagnez du temps et surtout, cela est moins coûteux pour votre entreprise. Nous savons que le traitement des litiges est chronophage. Soan prend en charge pour vous l’ensemble de la procédure de recouvrement à l’amiable.
  • Limiter toutes les zones de friction autour du paiement. Notre solution vous permet de préserver votre relation commerciale tout en évitant les frictions autour du délai de paiement (retards, des encaissements tardifs, des relances interminables, des contentieux avec vos clients).

 

Un recouvrement facilité

 

Lutter contre vos impayés pour un meilleur DSO

 

Pour une entreprise, avoir un DMP en bonne santé signifie avoir une trésorerie saine puisque votre BFR est préservé.

C’est notamment l’objectif de la banque de France, qui lutte de plus en plus contre ses retards qui mettent en péril bon nombre de sociétés.

 

Votre DSO est la clé pour garder une santé financière pérenne pour votre entreprise.

Pour arriver à ce stade, vous devez vous prémunir contre le risque d’impayés. Une charge mentale importante pour les entreprises.

 

Pour éviter les impayés, vous devez optimiser un maximum vos relances dans votre processus de facturation, vous devez identifier vos factures terminées, en cours ou réglées. Soan effectue tout ce travail pour vous à travers un tableau de bord mis à jour en fonction de vos factures clients.

 

Relancer au bon moment n’est pas facile, c’est pourquoi Soan automatise vos relances vous permettant d’être payer à temps sans détériorer la relation client.

 

Pour inciter votre client à vous payer, vous pouvez activer dans les mentions légales contractuelles de la facture des indemnités forfaitaires. Ces indemnités vont vous permettre de subvenir à vos frais de recouvrement. Elles sont applicables quel que soit le montant de la créance. L’indemnité forfaitaire est due de droit, 40 euros par facture concernée.

L’indemnité forfaitaire vient s’ajouter aux pénalités de retard.

 

Pour conclure 

 

Seulement si les relances ne suffisent pas au bout de 60 jours après l’échéance de la facture.

Pour lutter contre les mauvais payeurs (ou simplement les têtes en l’air), plusieurs procédures s’offrent à vous :

  • 1re option : la mise en demeure. Si vous voulez garder une efficacité, vous devez avertir les mauvais payeurs que vous vous dirigez vers une procédure judiciaire d’injonction de payer. En effet, il vous suffit de lui envoyer une lettre de mise en demeure par courriers.
  • 2ᵉ option : le référé provision est une procédure rapide permettant d’obtenir une avance sur une somme qui vous est due.
  • 3ᵉ option : procédure de recouvrement judiciaire ou à l’amiable avec un huissier de justice chargé de recouvrement. Pour vos factures impayées aux montants importants, vous pouvez contacter un cabinet de recouvrement ou d’avocat, ils prendront en charge l’ensemble des procédures judiciaires.

 

Comme vous l’avez compris, ces procédures prennent du temps, beaucoup de temps, mais cela reste un moyen efficace !

 

Avoir une relation saine avec vos fournisseurs permettra également de se concentrer sur le business. La gestion d’une société est déjà assez complexe pour ne pas avoir à se rajouter des problèmes d’impayés.

Des articles de loi sont à votre disposition sur le site du gouvernement afin d’en apprendre davantage sur les dispositifs légaux applicables.

 

Vous avez la possibilité avec Soan de vous séparer de cette charge mentale, pour vous concentrer sur votre vrai métier et avoir un meilleur DMP !

Vous pouvez également nous suivre sur les réseaux sociaux : LinkedIn et Facebook et notre chaîne YouTube.