Faire de sa comptabilité un facteur de réussite quand on est traiteur

La comptabilité d'une entreprise est essentielle, mais peut devenir très complexe quand on multiplie ses clients. On vous explique comment un traiteur peut simplifier facilement sa comptabilité.
Écrit par : Cyril
25/11/2021 - 3 min de lecture
Sujets : Paiement

 

Exercer le métier de traiteur et développer son activité demandent de nombreux savoir-faire.

En effet, alimenter des réceptions sans faux-pas implique bien souvent de porter les casquettes de mixologue, de serveur, de boucher charcutier-traiteur, de déménageur, de livreur etc…

Et en plus de cette multitude de compétences. Un traiteur à son compte doit aussi avoir des connaissances en gestion d’entreprise, en management, en comptabilité, en vente etc…

Chacune de ces disciplines est complexe et peut être un facteur déterminant dans la réussite, ou non, d’une entreprise de traiteur.

Donc aujourd’hui, arrêtons-nous sur la comptabilité. Et comment un traiteur débordé de mettre facilement en place une comptabilité qui lui permet de développer son activité.

 

L’importance d’une bonne comptabilité quand on est traiteur

 

Être un traiteur à son compte, c’est avant tout être un entrepreneur.

Et comme pour n’importe quel chef d’entreprise, comptabilité et gestion jouent un rôle central. Cela lui permet de maintenir son entreprise à flot et la faire prospérer.

De plus, une activité de traiteur obéit à des contraintes spécifiques qui transparaissent dans la manière d’effectuer la comptabilité.

 

comptabilite-traiteur-2

 

Un chef d’entreprise comme un autre

 

Peu importe le secteur, une bonne comptabilité générale est l’une des bases fondamentales d’une activité prospère.

Elle sert à être en règle vis-à-vis de l’État, à gérer ses équipes et à garder un œil sur ses relations commerciales.

 

Pour commencer, en ce qui concerne la fiscalité, tenir une comptabilité saine va grandement simplifier les déclarations fiscales et sociales que doit effectuer un chef d’entreprise à la fin de l’exercice en cours.

Une entreprise avec une comptabilité à jour paiera ses impôts à temps, sera irréprochable. Elle pourra facilement faire face à un contrôle de l’administration fiscale.

 

À l’inverse, lorsque la comptabilité est approximative. Il est plus facile de rater les échéances, de se retrouver en faute et de se voir asséner des sanctions pouvant mettre en péril l’entreprise.

 

Ensuite, une bonne comptabilité facilite la gestion des ressources et la gestion du personnel.

Bien contrôler la comptabilité de son entreprise veut ainsi dire que l’édition des bulletins de paie ou le remboursement des notes de frais sera fait plus vite avec un meilleur suivi afin d’éviter les erreurs ou les abus.

 

Enfin, avoir une comptabilité en ordre permet un meilleur suivi de ses relations commerciales. En effet, il est plus simple de suivre l’évolution de son portefeuille clients, le paiement de ses fournisseurs et les encaissements des factures. Et ce lorsque la comptabilité est bien faite et facilement lisible. Cette clarté permet alors d’anticiper les problèmes et d’éviter les litiges.

 

La comptabilité est donc la carte de navigation du chef d’entreprise. Elle le guide et lui permet d’anticiper les écueils.

Mais au sein d’une entreprise de traiteur, elle a d’autant plus d’importance qu’elle permet de contrôler une activité particulièrement mouvementée.

 

Un métier particulier

 

Le métier de traiteur, et plus généralement tous les métiers de bouche, sont soumis à certaines contraintes supplémentaires liées au secteur d’activité.

Tout d’abord les règles encadrant les délais de paiement sont susceptibles d’être différentes. En effet, les produits frais sont soumis à une législation spécifique. Les délais de paiement ne peuvent en règle générale pas dépasser 30 jours après la livraison pour les produits alimentaires périssables.

 

En plus de ça, l’activité de traiteur implique de nombreux fournisseurs, une multitude de clients, certains ponctuels, d’autres récurrents, beaucoup de déplacements, de notes de frais, de recrutements d’intérimaires pour des événements particuliers etc…

 

Avec autant de facteurs en jeu, un système comptable solide et en ordre est nécessaire pour ne pas perdre le fil de l’activité.

 

Mais être traiteur implique déjà de jongler avec de nombreux métiers, et ajouter à la liste celui de comptable effraie de nombreux professionnels.

Heureusement, il existe des solutions pour faciliter la comptabilité de son entreprise sans y sacrifier trop de temps.

 

Comment avoir une comptabilité en ordre quand on est traiteur ?

 

Faire appel à un professionnel

 

La 1ère option qui vient en tête est de se faire accompagner par un expert-comptable professionnel.

Le rôle du comptable est de s’assurer de la bonne tenue de la comptabilité de l’entreprise. Cela lui libère du temps à l’entrepreneur pour s’occuper de son activité.

 

Une première possibilité est donc d’engager un comptable dans l’entreprise. Toutefois, pour nécessiter une personne à temps plein sur ce poste, il faut déjà que la société ait une certaine taille et de nombreux flux entrants et sortants.

Pour les plus petites structures, il peut être judicieux de se tourner vers un comptable indépendant afin de recevoir une aide ponctuelle. Cela permet de ne pas alourdir les charges de l’entreprise avec une personne à temps plein. Mais d’obtenir du renfort lors des périodes qui le demandent, comme la clôture de l’exercice.

Toutefois, l’externalisation de la comptabilité aura un coût puisqu’un comptable confirmé représente rapidement un budget assez élevé.

 

Une option plus accessible est alors de s’orienter vers des solutions comptables qui permettent de garder une visibilité sur sa trésorerie tout en libérant du temps.

 

comptabilite-traiteur-3

 

Les solutions de comptabilité pour un traiteur

 

Là aussi, il existe plusieurs options.

 

La première est de s’orienter vers des logiciels de comptabilité basiques qui permettent de suivre la facturation, les entrées et sorties d’argent, et d’effectuer une analyse financière afin de pouvoir piloter son activité.

Ces solutions sont adaptées pour n’importe quelle entreprise, mais elles peuvent être incomplètes pour une activité comme celle de traiteur.

 

En effet, dans un métier avec autant de contacts extérieurs, de fournisseurs à payer dans les temps, de clients à facturer et relancer etc…, une solution qui se contente de suivre les flux ne suffit pas. Le chef d’entreprise va devoir encore consacrer beaucoup de temps à ces différentes actions.

 

Pour améliorer tout le processus de paiement de l’entreprise et pas uniquement le suivi des flux, les outils de paiement comme Soan sont particulièrement adaptés puisqu’ils peuvent venir accompagner l’entrepreneur non seulement dans l’analyse de ses flux de trésorerie, mais aussi sur tout le versant facturation et relations commerciales avec les clients et les fournisseurs.

Ce genre de solutions permet ainsi à l’entrepreneur de gagner du temps non seulement sur sa comptabilité, mais aussi dans ses relations commerciales. Et ce temps peut être réinvesti dans les activités qui font réellement la différence et permettent de développer l’entreprise.

 

Merci d’avoir pris le temps de lire notre article ! N’hésitez pas à visiter notre blog 🙂

Rendez-vous sur le blog SOAN ou abonnez-vous à nos réseaux sociaux : LinkedIn, Facebook ou Youtube.

Abonnez-vous à notre Newsletter Nous vous partageons les tips des salariés chez Soan et l’actualité économique autour du paiement !