Faut-il consommer local ou faire confiance aux grandes industries ?

De plus en plus de personnes prennent conscience des bienfaits de consommer local. Mais les grandes industries n'ont pas dis leur dernier mot. On vous explique
Écrit par : Cyril
28/10/2021 - 3 min de lecture
Sujets : Ecologie

Les grandes industries contre les petits producteurs, combat déloyal et perdu d’avance ? Et bien oui, mais pour les industries !

 

Consommer local : ça veut dire quoi ?

 

Produits locaux, économie locale, circuit local, productions locales, le mot local est sur toutes les lèvres depuis quelques années.

 

Si bien que, beaucoup de gens ne connaissent pas la définition exacte de “consommer local”.

 

Consommer local c’est consommer des produits qui proviennent d’un rayon de 250 km maximum autour de la personne, cependant, on peut privilégier des produits issus d’une région donnée.

 

Ce nouveau mode de consommation prend de plus en plus d’ampleur et devient la norme pour beaucoup.

 

Quand vous consommez un produit issu d’un circuit court, vous faites d’une pierre d’au moins trois coups (Oui oui rien que ça 🙃) :

 

  • Vous diminuez votre empreinte écologique : acheter une bière artisanale chez le brasseur du coin a une empreinte carbone bien moins importante qu’une bière de grande surface. Qui, en plus, a fait la moitié du globe pour atterrir sur votre terrasse un soir d’été.

 

  • Vous faites vivre des gens : les grandes industries sont déjà bien implantées. Elles ont un chiffre d’affaires conséquent et donc de la ressource. Ce qui veut dire qu’elles peuvent se passer de votre consommation sans trop en pâtir. En revanche, acheter un produit au maraîcher, éleveur ou agriculteur du coin le fera vivre, cela lui permettra peut-être de combler des pertes dues à de mauvaises récoltes. De plus, étant un modèle de circuit court, le montant payé reviendra au producteur sans intermédiaires qui prennent des commissions.

 

  • Vous faites du bien à votre corps : comme on dit souvent “de la terre à l’assiette”. Faire ses courses directement chez le producteur est plus sain. Cela vous permet de consommer des produits français, sans OGM et qui vous apportent la bonne quantité de nutriments.

 

consommer-local-3

 

Il faut aider nos agriculteurs

 

En 2019, Edouard Bergeon et son film Au nom de la terre (avec Guillaume Canet) tiré d’une histoire vraie met un coup de projecteur sur la boucle infernale dans laquelle se retrouvent beaucoup de petits agriculteurs.

 

En 2016, dernière année où l’étude a été menée, la MSA (Mutualité Sociale Agricole) a révélé 529 suicides d’agriculteurs sur les 1,6 million d’assurés au régime agricole français.

 

Ce chiffre est impactant… Bien que dramatique, il est nécessaire de le mettre en avant afin que nous nous rendions compte de la difficulté du métier.

 

Faisons face aux circuits longs et remplissons nos paniers, achetons des produits de saison, achetons leurs produits, de bons produits ! Ces actes ont une valeur inestimable.

 

Les marchés

 

Ah les marchés… Qui n’a pas attendu ses parents ou ses grands-parents au marché parce qu’ils discutaient avec une connaissance ? Que de bons souvenirs !

 

Un endroit magnifique, presque une brèche dans l’espace temps. D’une boucherie / charcuterie à un vendeur de bijoux en passant par les fruits et légumes, le lien social, les interactions et les échanges sont les maîtres mots de cet endroit !

On peut tout goûter, on ne reconnaît plus la place du village et on rentre avec le panier plein de bons produits ! La présence de producteurs, de paysans locaux et de fermes locales nous fait adopter une consommation responsable et nous donne le sourire !

 

Les grandes industries se mettent aussi au local ?

 

Et bien oui, et c’est une très bonne chose. En France, des grandes enseignes de l’agroalimentaire telles que le supermarché Leclerc ou encore Lidl s’associent avec des producteurs locaux pour proposer des produits frais, bio et locaux.

 

Par exemple, les promesses de Leclerc :

  • Ne pas avoir d’intermédiaires entre le fournisseur et le magasin et devenir un magasin de producteurs
  • Avoir des produits à moins de 100 km de chaque magasin
  • Défendre l’économie locale et les saveurs du terroir

 

Lidl :

  • 600 fournisseurs français
  • 72 % des produits alimentaires Lidl sont issus de fournisseurs français
  • Les contrats tripartites : les producteurs fixent le prix d’achat de leur production

 

Ces grandes surfaces et bien d’autres ont entamé des démarches pour nous encourager à consommer local et à soutenir nos acteurs locaux.

 

Le réseau Bienvenue à la ferme

 

Créé en 1988, Bienvenue à la ferme propose de l’accueil touristique dans les fermes en partenariat avec les producteurs fermiers, les éleveurs ou encore les agriculteurs et donc privilégier les circuits courts. Cette marque française vous propose de vous accueillir à la ferme pour y dormir ou encore vous y amuser. Ce n’est pas tout ! Vous pouvez aussi faire vos courses chez le producteur ou dans un magasin de producteurs. Et vous pensez que c’est fini ? Et bien non, Bienvenue à la ferme propose aussi un drive fermier !

 

consommer-local-2

 

Vous pouvez donc récupérer vos œufs fermiers dans plus de 5 240 points de vente en France et rencontrer des producteurs qui vous ouvrent leurs portes. Bienvenue à la ferme est le premier réseau de vente directe et d’accueil à la ferme en France.

 

Aujourd’hui la consommation de produits locaux doit devenir habituelle, toutes les parties prenantes de la production à la vente des produits agroalimentaires ont trouvé un équilibre. Les grandes industries travaillent non plus contre mais avec les producteurs locaux. Et de plus en plus de solutions sont créées afin de rendre la consommation locale plus accessible pour tous.

Il faut changer ses habitudes à sa manière via des choses simples :

  • Manger des produits issus de l’agriculture biologique.
  • Privilégier l’agriculture locale avec des légumes de saison.
  • Se rendre sur les exploitations afin de mieux comprendre comment sont cultivés les produits.

 

Merci d’avoir pris le temps de lire notre article ! N’hésitez pas à visiter notre blog 🙂

Rendez-vous sur le blog SOAN ou abonnez-vous à nos réseaux sociaux : LinkedIn, Facebook ou Youtube.

 

Abonnez-vous à notre Newsletter Nous vous partageons les tips des salariés chez Soan et l’actualité économique autour du paiement !