Gratin d’oseille #16 – Arthur Davoine, co-fondateur & CTO de Soan

Nouveau gratin d’oseille pour le mois d'août ! Découvrez comment Arthur Davoine, co-fondateur & CTO de Soan voit le paiement et la trésorerie d'aujourd'hui !
Ecrit par : Nanglade
18/08/2021 - 1 min de lecture
Sujets : Interview

Avant d’être CTO et co-fondateur de Soan, Arthur a créé deux entreprises. Il s’occupait lui-même de la gestion de trésorerie en plus de son rôle de CTO.

 

« Bonjour, je suis Arthur Davoine, je suis co-fondateur et CTO de Soan. Je suis entrepreneur depuis une dizaine d’années et j’ai monté plusieurs boîtes dans le milieu de l’informatique. »

 

Quels étaient tes réflexes en cas de retard de paiement ou d’impayé ? 

 

« Le vrai enjeu pour les retards de paiement, c’est d’arriver à trouver la bonne personne, le bon interlocuteur dans l’entreprise qui vous doit de l’argent. Donc le premier réflexe, c’est d’essayer d’appeler, d’envoyer des mails, des fois de se déplacer et l’autre enjeu, c’est vraiment de savoir quand une facture est en retard, parce que qu’on peut enchaîner beaucoup de factures dans un mois et il faut vraiment avoir une vision sur la trésorerie pour savoir à quel moment une facture est en retard et à quel moment on a besoin de relancer un client. »

 

En quoi est-il primordial d’avoir une trésorerie saine ? 

 

« C’est très simple, c’est ce qui nous permet de pouvoir rentrer dans les charges, dans les frais. Moi j’avais pas mal d’employés derrière moi et malgré le fait que les employés travaillent toute la semaine sur des contrats, si on est payé en retard, je ne peux pas payer mes employés. Donc il y a toujours ce stress à la fin du mois de savoir si la facture va être payée, si j’ai assez de cash pour tenir un mois de plus si les paiements sont en retard… Donc j’ai besoin d’avoir une visibilité là-dessus et une trésorerie qui est beaucoup plus saine. »

 

Un mot pour la fin ? 

 

« Dans ma vie d’entrepreneur, les retards de paiement, ça a été un vrai sujet tout le long et c’est pour ça aujourd’hui que j’ai essayé de prendre le taureau par les cornes en montant Soan qui va me permettre justement et qui va permettre à d’autres PME d’éviter tous les problèmes que moi j’ai vécu pendant dix ans. »

 

Merci Arthur !

 

Merci d’avoir pris le temps de lire notre article ! Retrouvez l’ensemble de nos articles ici.

Vous pouvez également nous suivre sur les réseaux sociaux : LinkedIn et Facebook et notre chaîne YouTube.

Abonnez-vous à notre Newsletter Nous vous partageons les tips des salariés chez Soan et l’actualité économique autour du paiement !