Gratin d’oseille #4 – Guillaume Rovere, président de Assurdeal

Gratin d’oseille, c’est le gratin des témoignages d’entrepreneurs !Chaque semaine, la crème des chefs d’entreprises & entrepreneurs nous partagent leurs conseils et stratégies pour une trésorerie en béton. Aujourd’hui Guillaume Rovere !
Ecrit par : Martin
09/07/2020 - 3 min de lecture

Gratin d’oseille, c’est le gratin des témoignages d’entrepreneurs !
Chaque semaine, la crème des chefs d’entreprises & entrepreneurs nous partagent leurs conseils et stratégies pour une trésorerie en béton.

Aujourd’hui Guillaume Rovere s’est prêté au jeu pour nous partager ses conseils en tant que président d’Assurdeal. Opérant depuis 20 ans dans la transaction de portefeuilles de courtage d’assurance, Guillaume fait partie de ces figures du monde de l’entrepreneuriat qui grâce à leur expérience, peuvent aujourd’hui aider de futurs entrepreneurs à gérer leur propre business.

Que vous soyez un entrepreneur en herbe ou un chef d’entreprise confirmé, ses conseils avisés pourront vous servir à maintenir et gérer votre trésorerie comme un chef !

 

Recouvrement

 

Quelle est selon toi la clé pour bien gérer sa trésorerie quand on est chef d’entreprise  ?

 

Depuis février, nous avons découvert les défauts de paiements de nos clients, courtiers d’assurance. Plus de 42.000 € de factures devenues irrécouvrables. Donc, je pense qu’en situation de tension de trésorerie comme actuellement, en France, il faudrait faire déposer le montant de la facture sur un compte bloqué, avant de commencer la réalisation d’une transaction.

 

Qu’est-ce que tu fais quand une facture traîne à être payée ?

 

Relances, relances, relances, car ces mauvais comportements de certains clients, ont une conséquence, par effet domino, dans nos propres délais de règlement. C’est un bien mauvais signal car cela peut faire tomber de nombreuses sociétés, uniquement par voie de conséquence.

 

Quelle erreur as-tu commise au début dans la gestion de ta trésorerie ?

 

Manquer de vigilance en faisant confiance à des engagements oraux nous aura coûté +40 K€ cette année. Depuis, nous avons modifié nos procédures pour rendre plus lisibles les engagements des parties car cela évite quelques coûts d’avocat.

 

Guillaume Rovere, que recommanderais-tu aux entrepreneurs qui veulent améliorer la manière dont ils gèrent leur trésorerie ?

 

Ne pas commencer une mission sans paiement d’acompte et suivre, comme le lait sur le feu, les paiements.

 

Merci d’avoir pris le temps de lire notre article !

Vous pouvez également nous suivre sur les réseaux sociaux : LinkedIn et Facebook et notre chaîne YouTube.

Abonnez-vous à notre Newsletter Nous vous partageons les tips des salariés chez Soan et l’actualité économique autour du paiement !