Interview de Peggy Garcia, co-fondatrice et directrice produit de Soan

A 24 ans, j’ai fondé ma première entreprise avec la conviction que l’architecture est indissociable d’une approche environnementale. Après quelques années de pratique, j’ai intégré l'École Polytechnique Fédérale de Lausanne pour devenir ingénieure en environnement.
Ecrit par : Nanglade
09/02/2021 - 3 min de lecture
Sujets : Interview
Un parcours de coeur

 

Mon nom est Peggy Garcia et je suis architecte DPLG. 

À 24 ans, j’ai fondé ma première entreprise avec la conviction que l’architecture est indissociable d’une approche environnementale. Après quelques années de pratique, j’ai intégré l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne pour devenir ingénieure en environnement.

Par la suite, j’ai exercé près de 10 ans mon métier d’architecte – ingénieure au sein d’un cabinet spécialisé en ingénierie environnementale. Inddigo se différencie par ses valeurs dans l’innovation.
Ils cherchaient un profil comme le mien, ce qui m’a permis de travailler sur des projets de grande ampleur et précurseurs en développement durable. Ce fut une expérience très enrichissante et épanouissante.

Ces différentes activités sont des passions que j’ai toujours aimées transmettre. Par conséquent, l’envie d’enseigner est arrivée très vite dans ma vie. Aujourd’hui, j’enseigne ces disciplines depuis plus de 10 ans au sein d’une école d’architecture. 

Ce goût pour la connaissance reste dans mon ADN puisque je viens de terminer une formation en design numérique.  

 

La place des femmes dans l’entrepreneuriat

Un milieu d’hommes ?

 

Actuellement, il y a moins de femmes entrepreneures que d’hommes. 

La seule chose que je peux vous dire est que lorsque j’ai fait ma scolarité en section “scientifique”, il y avait 3 filles pour 30 garçons dans les classes (l’hiver, nous jouions au rugby sur les terrains glacés…). Aujourd’hui, cette différence n’existe plus. 

Lorsque je suis entrée à l’école d’architecture, il y avait 15 % de filles (dresse-code pendant 6 ans : le treillis militaire…). Désormais, c’est paritaire. 

Je n’ai aucun doute sur la suite de l’histoire concernant les femmes dans l’entrepreneuriat. Pour ma part, j’ai pris une longueur d’avance dans les sentiers battus car le nombre de femmes entrepreneures en Fintech…. se compte sur les 10 doigts. 

Mon sentiment est qu’une aventure entrepreneuriale riche et performante est nourrie de l’alliance de compétences féminines et masculines de femmes et d’hommes. Cette complétude au sein d’une entreprise est une force garantissant une résilience sur le long terme.

 

Cultiver l’exigence 


Être une femme dans un milieu d’homme est finalement un parcours que je connais bien. 

La leçon que j’en tire est finalement celle d’incarner une minorité. 

Être minoritaire attire l’attention et on se doit de “faire un sans-faute” pas de droit à l’erreur sinon de manière tacite vous donnez raison à la “majorité”. La vocation d’une minorité est de devenir plus forte ou de disparaître. Par conséquent, ses conditions m’ont toujours poussée à une très forte exigence, car en d’autres termes, il fallait doubler d’effort pour être reconnue “d’égal(e) à égal”. 

 

ingénieur

Aujourd’hui, chez Soan


J’ai rejoint Soan pour un projet d’entreprenariat en qualité de co-fondatrice et directrice produit. 

L’aventure a débuté il y a deux ans. 

En tant que cofondatrice, il est important d’avoir conscience que pour diriger une entreprise, il faut être ambidextre. Selon le modèle Hermann, cela implique de rassembler des qualités majeures : l’organisation / la gestion / la créativité et l’empathie.

Avec mes deux  associés, Nicolas et Arthur, nous couvrons ces qualités pour instaurer un équilibre durable et performant au sein de Soan.

En tant que directrice produit et ingénieure en environnement, ma vision est très inspirée de celle de l’architecte : une culture autour de la simplicité, alignée avec des valeurs environnementales.

Chez Soan, dès le début, nous avons choisi de planter des arbres pour compenser l’impact environnemental des flux financiers. Nos perspectives, dans un avenir proche, sont de mettre en place l’éco-conception en conception Ux et développement IT.

 

Une citation qui te tient à cœur ?

 

“La simplicité, c’est l’harmonie parfaite entre le beau et le juste” –  Frank Lloyd Wright

Merci d’avoir pris le temps de lire notre article, pour découvrir d’autre contenu c’est ici !

Vous pouvez également nous suivre sur les réseaux sociaux : LinkedIn et Facebook 🌟

Abonnez-vous à notre Newsletter Nous vous partageons les tips des salariés chez Soan et l’actualité économique autour du paiement !