Lexique - Capacité d’autofinancement

Capacité d'autofinancement

La capacité d’autofinancement (CAF), dans la comptabilité d’une entreprise, est un terme qui désigne la somme du bénéfice net + les charges non décaissées. 

Rappelons que le bénéfice net = dépenses et impôts – les revenus encaissés de l’entreprise

 

La CAF permet donc de mesurer si une entreprise a généré plus de revenus qu’elle en a dépensé. 

 

Les charges non décaissées sont les dotations aux amortissements et les provisions pour risques et charges. Un amortissement est une dépense étalée sur la durée d’utilisation d’un investissement. Les provisions pour risque et charges sont une partie de la trésorerie mise de côté pour régler des charges financières qui vont arriver ou qui sont susceptibles d’arriver

 

La CAF représente donc le total des décaissements soustraits aux encaissements d’une entreprise. 

 

Les objectifs de la capacité d’autofinancement.

 

Faire un état des lieux de sa trésorerie disponible.

 

La CAF permet de savoir rapidement comment se porte votre trésorerie nette. Ce n’est pas le plus réaliste des indicateurs, mais il vous donne quand même un aperçu rapide. Si votre CAF est négative, c’est que vous avez plus de dépenses que de revenus. L’entreprise doit donc revoir son modèle économique.

 

Financer des projets / faire un emprunt.

 

Le calcul de la CAF, se fait souvent lorsqu’une entreprise a un projet à financer ou qu’elle veut faire un emprunt bancaire. C’est un indice sur lequel le banquier va s’appuyer pour vous octroyer, ou non, le droit au prêt.

 

Verser les dividendes aux associés à partir de la CAF.

 

Dans le calcul de la CAF, on ne prend pas en compte les dividendes versés. Lorsque ceux-ci sont compris dans le calcul, on appelle cet indicateur Autofinancement (AF). L’AF représente donc la somme “réelle” dont dispose une entreprise après versement des dividendes

 

Comment la calculer ?

 

Le calcul de la capacité d’autofinancement est :

CAF = produits encaissables – charges décaissables

 

De manière plus détaillée, on peut calculer la CAF de plusieurs façons

 

À partir du résultat net : 

CAF = Résultat net comptable – produits calculés et produits de cessions + charges calculées et valeurs comptables d’éléments actifs cédés

 

À partir de l’EBE : 

Capacité d’autofinancement (CAF) = EBE – autres charges (décaissements hors charges calculées (dotations) et valeurs comptables des immobilisations cédées) + autres produits (encaissements hors produits calculés et des produits de cession d’immobilisations)

 

Définissons ce qu’est l’EBE :

L’EBE, l’excédent brut d’exploitation, appelé aussi bénéfice brut d’exploitation, est une ressource d’exploitation qui comprend le paiement des cotisations sociales, mais pas la dotation aux amortissements.

 

Retrouvez le lexique complet et venez découvrir notre blog portant sur divers sujets 🙂
Rendez-vous sur le blog SOAN ou abonnez-vous à nos réseaux sociaux : LinkedInFacebook ou Youtube.