Lexique - Défaut de paiement

Défaut de paiement

Après la réalisation d’une prestation, un délai de paiement avec une date d’échéance est accordé au client. En principe, ce dernier est de 30 jours. Mais il peut arriver que les délais de paiement soient allongés, mais avec une limite fixée à 60 jours.

 

Mais il peut arriver que votre client ne règle pas les sommes dues, il s’agit donc d’un retard avec un non-paiement. Des pénalités de retard peuvent alors être établies afin de pousser le client à payer ses créances.

 

Qu’est-ce que le défaut de paiement ?

 

Un défaut de paiement est, par définition, le fait de ne pas rembourser une dette. Cet impayé peut arriver pour plusieurs raisons, par exemple, dû à un manque de provisions de la part du client ou une mauvaise gestion de trésorerie.

Les factures impayées peuvent paralyser une entreprise et l’empêcher de se développer ou tout simplement de payer ses différents loyers. Vous l’aurez compris, pour les créanciers, il est essentiel de limiter au maximum les retards de paiement afin de ne pas mettre en difficulté leur entreprise.

 

Les échéances sont faites pour être respectées et, de fait, limiter les défauts de paiement.

Si l’entreprise constate un retard de paiement, elle peut dans un premier temps envoyer des relances au débiteur afin de réaliser une procédure de recouvrement à l’amiable de la créance.

 

Comment recouvrer ses impayés ?

 

Comme dit précédemment, la première étape est d’appeler son client et de lui envoyer des relances, en lettre recommandée. Cette procédure permet bien souvent de régler le problème rapidement.

 

Mais si vous n’avez toujours aucune réponse de la part de votre client. Vous êtes en mesure de lui envoyer une lettre de mise en demeure. Cette étape permet d’engager des poursuites judiciaires, avec l’appel d’un huissier de justice.

 

Bien que la justice intervienne au sein du litige, la procédure la plus simple est l’injonction de payer. Cela permet d’obliger votre client à payer la dette qu’il a envers vous.

Ces différentes pratiques permettent de limiter les répercussions à long terme et de régler les impayés rapidement. Mais il peut arriver que vous soyez obligés d’en arriver à une décision de justice afin de pouvoir récupérer votre argent.

 

À savoir : Afin de limiter les retards de paiement, avec Soan, vous pouvez facilement intégrer un acompte au sein de votre facture. Cela incite votre client à payer rapidement en échange d’un pourcentage de remise.

 

Retrouvez le lexique complet et venez découvrir notre blog portant sur divers sujets 🙂

Rendez-vous sur le blog SOAN ou abonnez-vous à nos réseaux sociaux : LinkedIn, Facebook ou Youtube.