Lexique - TPE

TPE

TPE ou aussi appelée “Très Petite Entreprise” est une catégorie d’entreprise définie par l’Insee. C’est une petite structure en France employant moins de 10 salariés avec un chiffre d’affaires annuel et un total du bilan supérieur à 2 millions d’euros.

Depuis 2008, les TPE sont répertoriées en tant que «micro entreprises (MIC)». Actuellement, c’est la dénomination officielle. Cependant, bien qu’une TPE soit une microentreprise, il ne faut pas confondre avec le statut micro-entrepreneur (auto-entrepreneur). 

 

Les chiffres-clés. 

 

Les TPE sont nombreuses, elles représentent la grande majorité des entreprises françaises : 94 % en 2018. Ce sont elles qui sont à l’origine de 10 % du produit intérieur brut (PIB) Français. 

En majorité (76 %), ce sont des entreprises individuelles qui n’ont aucun salarié (mais leur effectif peut aller jusqu’à 10 salariés). 

Les TPE peuvent être très diversifiées et sont principalement tournées vers l’économie locale, elles exportent relativement peu. 

 

Voici des exemples de TPE : 

  • Startups
  • Entreprises de services à la personne
  • Entrepreneurs dans le bâtiment
  • Restaurateurs et hôteliers
  • Professions libérales 
  • Artisans (petite entreprise locale)
  • Commerçants 

 

Différence entre TPE et PME : 

 

On a souvent tendance à associer TPE et PME par simplicité, mais ce sont des statuts distincts. 

L’Union Européenne définit les catégories d’entreprises suivant leur taille et leur CA. 

Les TPE sont incluses dans les PME. Mais les PME (Petites et Moyennes Entreprises) comptent en moyenne 27 salariés ETP (Équivalent Temps Plein) et leur chiffre d’affaires est inférieur à 50 millions d’euros par an. La taille et le chiffre d’affaires annuel sont donc les deux facteurs principaux qui les différencient.

Par ordre croissant de tailles d’entreprises, on a : 

  1. TPE
  2. PME
  3. ETI (entreprises de taille intermédiaire) 
  4. Et les grandes entreprises (GE). 

 

Avantages et inconvénients. 

 

Grâce à sa taille, la très petite entreprise échappe à de nombreuses obligations auxquelles sont confrontées les grandes entreprises. Exonération de certaines taxes, pas d’instances représentatives du personnel etc… L’objectif est de permettre aux petites entreprises de se développer rapidement.

Les TPE sont des entreprises ayant plusieurs avantages, par exemple les relations avec le personnel. Tout le monde se connaît.

Il existe cependant des inconvénients, notamment le fait que le succès de l’entreprise repose sur une personne, le fondateur. L’entreprise peut rapidement se retrouver fragilisée financièrement, car elles ont peu d’intérêt pour les banques. Sans oublier qu’il y a une forte compétitivité entre les petites entreprises grâce à leur nombre. 

 

Retrouvez le lexique complet et venez découvrir notre blog portant sur divers sujets 🙂
Rendez-vous sur le blog SOAN ou abonnez-vous à nos réseaux sociaux : LinkedInFacebook ou Youtube.