Qu’est-ce que la prime d’inflation et ses modalités de versement ?

Pour faire face à la hausse des prix de l’énergie et des carburants, le gouvernement a mis en place une prime d'inflation exceptionnelle afin de préserver le pouvoir d'achat des Français.
Écrit par : Cyril
14/04/2022 - 3 min de lecture
Sujets : Paiement

Tout d’abord, avant de découvrir la prime d’inflation et ses modalités de versement, voyons d’où provient cette prime.

 

Qu’est-ce que l’inflation ?

 

L’inflation est une situation de hausse généralisée et durable des prix des biens et des services. En France, l’inflation est mesurée mensuellement par l’INSEE à travers l’indice des Prix à la Consommation (IPC) et l’Indice des Prix à la Consommation Harmonisé (IPCH).

Cette situation correspond à une baisse du pouvoir d’achat de la monnaie. Avec la même somme d’argent, on peut acheter moins de chose qu’auparavant.

 

Calcul de l’inflation

 

Pour calculer l’inflation, l’Insee prend en compte 22 regroupements conjoncturels comprenant divers produits. À la fin de chaque mois, l’Insee compare les prix de vente affichés au cours du dernier mois, par rapport à ceux du trimestre précédent. C’est à ce moment que l’on déduit s’il y a inflation ou déflation.

 

Cette mesure de l’inflation prend en compte tous les biens et services consommés par les ménages :

  • Les biens d’usage courant : produits alimentaires, journaux, essence,
  • Les biens durables : habillement, ordinateurs, machine à laver, etc.,
  • Les services : salons de coiffure, assurances, loyer, etc.

 

Dans la zone euro, la hausse des prix à la consommation est mesurée par l’IPCH (Indice des prix à la consommation harmonisé). Le terme “harmonisé” signifie que l’ensemble des pays de l’Union Européenne ont adopté la même méthodologie, de sorte que les données peuvent être comparées entre les pays.

 

Cette mesure permet de suivre de près l’évolution des prix dans l’économie, elle constitue une carte qui aide la BCE à prendre les bonnes décisions.

 

prime-inflation-2

 

Pourquoi une augmentation des prix ?

 

L’augmentation du prix des matières premières, de l’énergie et du transport ont provoqué une hausse significative de certains aliments. La guerre en Ukraine risque également de faire porter une pression supplémentaire sur les produits alimentaires d’ici à l’été 2022.

 

Après une hausse de 3,6 % en février 2022, les prix à la consommation ont progressé de 4,5 % sur un an en mars 2022 (selon les données provisoires publiées par l’Insee).

Un record depuis les années 1980, cette hausse résulte d’une accélération des prix de l’énergie, de l’alimentation et des services.

 

Les causes de la hausse des prix

 

Les prix du pétrole, du gaz et de l’électricité ont augmenté partout dans le monde.

Une majeure partie des coûts supportés par les entreprises et les ménages sont liés à l’énergie, les prix du gaz, électricité et du pétrole ont une incidence déterminante sur l’inflation globale.

Ces énergies subissent souvent de fortes inflations de prix étant donné qu’ils sont tributaires de multiples facteurs.

 

Le prix du pétrole, du gaz et de l’électricité ont augmenté partout dans le monde. Les prix de l’énergie dépendent de nombreux facteurs : par exemple, un manque de vent au Royaume-Uni a eu pour répercussion un arrêt des éoliennes. Ou encore la sécheresse au Brésil a engendré une diminution de la production d’énergie hydroélectrique, etc.

 

Conjugués à la demande croissante, ces facteurs ont entraîné une progression rapide des prix.

Découvrez le coup de pouce mis en place le Gouvernement pour remédier à cette hausse brutale des prix.

 

prime-inflation-3

 

Qu’est-ce que la prime d’inflation ?

 

Pour faire face à la hausse des prix de l’énergie et des carburants, le gouvernement a mis en place une aide financière d’un montant de 100 € pour 38 millions de résidents français.

 

Cette aide exceptionnelle et individuelle a été mise en place en octobre 2021. Et ce pour préserver le pouvoir d’achat des foyers Français et faire face à la hausse des coûts des énergies.

Le versement de la prime a eu lieu entre décembre 2021 et février 2022.

 

Le montant de la prime était fixe et était calculée sur les revenus des Français. De plus, elle n’est pas imposable et n’est donc pas à déclarer sur l’impôt sur le revenus.

 

Cette prime exceptionnelle a été un véritable casse-tête pour les employeurs : éligibilité, exonération, versement, déclaration et remboursement. En effet, les entreprises devaient avancer les frais et se faire rembourser, pour cela, elles devaient déduire l’argent des cotisations sociales.

 

Qui sont les bénéficiaires de la prime ?

 

La prime a été versée à l’ensemble des personnes en activité professionnelle du secteur public ou privé, aux indépendants, aux retraités, aux étudiants boursiers, aux bénéficiaires du RSA ou de l’allocation aux adultes handicapés qui ont gagné moins de 2000 € de salaire net mensuel en 2021 (soit 2600 € de salaire brut).

 

Les conditions d’attribution de la prime étaient simples : les personnes gagnant moins de 2000 € nets mensuels pouvaient la percevoir, les personnes ayant un salaire supérieur à 2000 € nets ne l’ont pas touché.

 

Cela était donc simplifié pour les entreprises qui n’avaient aucun calcul de la prime à réaliser.

Les personnes qui étaient en contrat d’apprentissage, de professionnalisation, en CDD ou en temps-partiels ont pu également bénéficier de la prime.

 

prime-inflation-4

 

Qui verse la prime ?

 

Les personnes éligibles à la prime, se sont vus versés l’aide financière par :

  • Les employeurs des salariés,
  • L’URSSAF pour les travailleurs indépendants,
  • La caisse de retraite pour les retraités,
  • L’entreprise de travail temporaire pour les intérimaires,
  • Le Pôle Emploi pour les demandeurs d’emploi
  • Le CROUS pour les étudiants
  • La Caisse d’Allocations Familale (CAF) pour les bénéficiaires de minima sociaux,
  • Les caisses de la Mutualité Sociale Agricole (MSA) pour les exploitants agricoles,
  • L’administration fiscale (DGFIP) pour les travailleurs frontaliers résidant en France.

 

Cette prime d’inflation est individualisée, en conséquence, si les deux membres d’un même foyer gagnent tous deux moins de 2000 € nets par mois, ils bénéficient de l’aide individuellement.

 

Prime d’inflation non reçue ? La démarche à suivre

 

Le versement de la prime inflation est confronté à divers problèmes depuis son lancement en décembre 2021. De nombreux bénéficiaires ne l’ont pas reçu alors qu’ils remplissent tous les critères.

Par exemple, des salariés en arrêt maladie au 31 octobre 2021 ou des demandeurs d’emploi radiés de Pôle Emploi, pris en charge dans un second temps par la Sécurité Sociale.

 

Soit des centaines de milliers de Français qui n’ont pas reçu leur prime d’inflation. Au total, près de 1,3 million de bénéficiaires oubliés par les différents organismes de versement de l’indemnité.

 

Dorénavant, le Gouvernement a mis en place un site est disponible et entièrement dédié à la réclamation de la prime d’inflation : Mesdroitssociaux.gouv.fr permet en quelques minutes de réclamer le dû.

La prime a donc pu être versée en quelques jours pour ces Français.

 

Merci d’avoir pris le temps de lire notre article ! N’hésitez pas à visiter notre blog 🙂

Rendez-vous sur le blog SOAN ou abonnez-vous à nos réseaux sociaux : LinkedIn, Facebook ou Youtube.

Abonnez-vous à notre Newsletter Nous vous partageons les tips des salariés de chez Soan et l’actualité économique autour du paiement !