Qu’est-ce-que le reporting social media en agence ?

Lorsque votre agence monte un dossier pour une prestation, il contient un plan d’actions, des objectifs et des KPI. Cela lui permettra de cadrer le projet et d'assurer un fonctionnement optimal.
Écrit par : Cyril
21/04/2022 - 3 min de lecture
Sujets : Trésorerie

Les chiffres en agence, c’est parfois difficile d’y voir clair et de savoir lesquels il faut suivre de près. C’est là qu’intervient le reporting social media, qui vous apportera une structure et vous permettra de faire les bons choix pour vous et vos clients.

 

Qu’est-ce que le reporting social media ?

 

Lorsque votre agence monte un dossier pour un client, il contient un plan d’actions (soit une liste de leviers à activer avec une échéance et un coût), des objectifs et des KPI. Les KPI, ou Key Performance Indicators, traduit en français comme indicateurs de performance, sont les mesures que vous suivrez pour évaluer la pertinence d’une action. Ces données doivent être choisies avec soin et se mesurent en adéquation avec vos objectifs.

 

Si vous avez des objectifs de notoriété, vous suivrez les KPI correspondants comme le nombre d’impressions par post sur vos médias sociaux par exemple.

 

reporting-rs-4

 

Ces KPI, quelles formes prennent-ils ?

 

C’est ici qu’entre en jeu notre fameux outil de reporting, il permet de cadrer et de structurer tous vos chiffres en marketing et communication. Pour avoir un reporting efficace, il faut :

 

  • Choisir ses KPI avec soin : Ne les suivez pas tous, cela ne vous permettra pas de performer. parfois ils peuvent se contredire et un contenu ne peut pas toujours cocher toutes les cases.

 

  • Être régulier : Compléter votre reporting social media chaque semaine est un bon moyen de suivre l’avancée de votre stratégie web. Cela permet de pivoter légèrement si vous voyez que certaines actions fonctionnent plus que d’autres. Un point mensuel à votre équipe peut aussi être le bienvenu pour présenter l’avancement de vos actions sur les réseaux sociaux.

 

  • Choisir le bon outil de pilotage : Un Excel ou un Google Sheets bien construit reste le plus complet, nous vous conseillons de partager ces documents dans vos outils de gestion de projet (Trello, Notion, Asana, etc.) afin de donner l’accès à votre équipe n’importe quand.

 

Ce reporting prend souvent la forme de tableaux de bords qui recensent chaque action de votre plan marketing. Une action est liée à des prospects à cibler, et contient des requêtes (des idées de thèmes à aborder dans l’action) ainsi qu’un objectif. Cela vous donne une vue d’ensemble sur vos actions passées et à venir.

 

Lorsque vous ferez une recommandation à un client, il est important que cette partie du projet soit bien établie. C’est grâce à ces chiffres que votre client évaluera la pertinence de votre collaboration.

 

Quand le mettre en place ?

 

Un reporting, ça se prépare en amont. Avant que votre client lance sa stratégie web, assurez-vous que ses actions sont mesurables et quantifiables. Le reporting servira de guide marketing tout au long du projet.

 

Ensuite, un reporting, ça s’entretient. Si votre client ne rentre pas les indicateurs-clés dans son reporting, vous ne pourrez avoir aucune vision sur la campagne lancée. Vous pouvez aussi recommander à votre client d’établir un reporting de veille des concurrents.

 

Cette veille permettra d’analyser les stratégies de webmarketing utilisées sur le marché et d’être à jour sur des tendances que votre client peut exploiter. Dans ce reporting, votre client doit mettre les indicateurs des concurrents qu’il utilise lui-même pour sa stratégie. En d’autres mots, si votre client souhaite mettre en place une stratégie de fidélisation, il faudra suivre les KPI des actions de vos concurrents qui visent à fidéliser.

 

reporting-rs-3

 

Le rapport d’activité

 

Une fois que la stratégie de communication est bien lancée, vous pouvez effectuer un rapport d’activité pour votre client. Ce rapport contient souvent :

 

  • Les actions globales et leur KPI

Exemple : une campagne d’emailing accompagnée de son taux d’ouverture moyen ou encore une stratégie web et son taux de rebond moyen.

Ces données, qu’elles soient dans vos objectifs ou non, permettent à vos clients de changer de plan en adoptant une stratégie avec des objectifs plus pertinents.

 

  • Un état des lieux de l’image de marque

L’e-réputation, un indice très important, mais difficile à mesurer. Pour que votre client ait une idée de sa présence sur les médias sociaux il faut analyser les avis positifs sur le site. Ou encore le nombre de commentaires positifs sur vos posts. Vous pouvez aussi analyser le nombre de fois ou un MQL (Marketing Qualified Lead) est venu sur recommandation. C’est notamment cet indicateur qui vous permettra de mieux connaître votre relation client, mais aussi votre relation avec vos prospects et vos audiences.

 

  • Une comparaison entre objectifs fixés et résultats atteints

Effectuer un reporting ou un rapport d’activité est essentiellement fait pour ça. C’est le document qui fait le lien entre la théorie et la pratique. Cette comparaison est une aide à la décision efficace pour que votre client puisse voir concrètement les résultats d’une campagne menée. Ces chiffres sont décisionnels et sans eux, votre client ne pourra se positionner pour continuer à travailler avec votre agence et établir une nouvelle stratégie avec vous.

 

  • Des pistes pour la suite

Une fois que vous avez une bonne lisibilité sur la période précédente, c’est le moment de proposer à votre client des axes pour améliorer sa performance digitale. Cela peut aller de modifier légèrement la ligne éditoriale à tester complètement autre chose et changer d’objectif.

 

reporting-social-media

 

Le reporting : Outil indispensable pour construire sa stratégie

 

Le reporting de l’activité est donc un outil permettant d’améliorer sa stratégie de marketing digital. Il sert aussi à ce qu’un client puisse développer sa visibilité sur son inbound marketing. Grâce au reporting et à l’analyse des médias sociaux, vous et vos clients pouvez avancer pour atteindre vos objectifs.

 

Merci d’avoir pris le temps de lire notre article ! N’hésitez pas à visiter notre blog 🙂

Rendez-vous sur le blog SOAN ou abonnez-vous à nos réseaux sociaux : LinkedInFacebook ou Youtube.

Abonnez-vous à notre Newsletter Nous vous partageons les tips des salariés de chez Soan et l’actualité économique autour du paiement !