Optimisez votre trésorerie grâce au rapprochement bancaire

Il y a tant de subtilités et de tâches en comptabilité, que vous ne connaissez peut-être pas le rapprochement bancaire. C’est pourtant une mission qui vous permettra d’avoir un aperçu précis et d’optimiser votre trésorerie.
Ecrit par : Louis
21/06/2021 - 3 min de lecture
Sujets : Paiement

En effet, le processus de rapprochement bancaire optimise votre trésorerie et a pour but de trouver les écritures réciproques entre deux comptes. Puis en cas de décalage, de déceler les écarts et trouver leur origine. Dans cet article, Soan vous guide pour vous aider à réaliser votre premier rapprochement bancaire. Si ce n’est pas votre premier, nos petits conseils permettront peut-être une réconciliation entre vous et les démarches comptables !

 

Qu’est-ce qu’un rapprochement bancaire ?

 

Le rapprochement bancaire est une comparaison entre deux comptes : le compte « Banque » tenu par le comptable et le relevé bancaire fourni par votre banque.

Le but, pointer chaque ligne et trouver l’opération correspondante sur l’autre document pour obtenir des soldes identiques pour le compte bancaire et comptabilité.

Certaines opérations n’allant pas de pair doivent ensuite faire l’objet d’une recherche pour être régularisées.

Note : Pour trouver la concordance de certaines lignes il ne faut pas se fier trop précisément aux dates d’enregistrement des opérations. Elles sont souvent bien différentes entre vos écritures comptables et celle du relevé de banque.

 

Comment faire un rapprochement bancaire ?

 

Rassembler les bons documents

 

Pour faire le pointage du rapprochement bancaire vous devez avoir sous la main plusieurs documents et pièces comptables :

  • Les relevés de comptes de la période
  • L’extrait du compte 512 (compte banque) ou le grand-livre
  • Le dernier état de rapprochement bancaire
  • Les justificatifs de mouvements bancaires (talons et remises de chèques, preuves de virements, remises d’espèces, effets de commerce …)

 

Faire un rapprochement bancaire grâce au tableur Excel

 

Excel est un outil très utilisé pour effectuer diverses analyses chiffrées, aussi bien pour la comptabilité que pour le suivi des activités commerciales et/ou logistiques.

Il peut donc vous permettre de faire votre rapprochement comptable manuellement.

Pour cela vous devez mettre en place deux colonnes principales : Compte 512 et Relevé de compte de l’établissement bancaire.

 

 

Pour commencer, vous inscrivez les soldes initiaux pour chacun des comptes en (A) et en (B).

Dans la partie gauche du tableau, vous listez les imputations (débits et/ ou crédits) inscrites sur vos relevés de compte, mais non enregistrées dans votre comptabilité et calculez les totaux en (C) et (D).

Dans la partie droite du tableau, vous indiquez les mouvements (débits et/ ou crédits) présents dans vos registres comptables, mais qui n’apparaissent pas encore sur vos relevés bancaires. Calculez les totaux en (E) et (F).

L’étape suivante est de calculer (G) le solde comptable attendu. Puis l’écart observé (H) entre le solde du compte bancaire et de la comptabilité. Ce dernier doit être égal à 0.

Vous n’aurez plus qu’à corriger ou justifier les mouvements à l’origine de l’écart, car cette régularisation est obligatoire. L’état de rapprochement bancaire sera alors finalisé.

 

Faire un rapprochement bancaire grâce à un outil comptable adapté

 

Le rapprochement bancaire manuel est une mission délicate et chronophage sans réelle valeur ajoutée pour l’entreprise.

De nombreuses solutions ont été mises en place pour permettre d’établir les rapprochements bancaires de manière moins fastidieuse. Logiciel de gestion ou outil de facturation et de comptabilité en ligne, ces dispositifs réaliseront le pointage des opérations de façon automatisée grâce aux divers documents comptables.

Soan vous propose d’ailleurs un outil comptable simple, sécurisé et très bon marché pour vous permettre de réaliser vos rapprochements bancaires régulièrement et avoir ainsi un suivi précis de la trésorerie de votre PME, TPE ou Start-up.

Avec Soan, vos rapprochements bancaires deviennent un jeu d’enfant !

 

Pourquoi des rapprochements bancaires réguliers permettent d’optimiser sa trésorerie ?

 

Si le rapprochement bancaire n’est pas obligatoire au niveau comptable, il est bien utile pour optimiser votre trésorerie et ainsi assurer une bonne gestion de votre activité.

En effet, cette mission, bien que pénible lorsqu’elle est réalisée manuellement, permet entre autre de :

  • Détecter les erreurs de comptabilité (doublons, factures manquantes, erreur de saisie dans les écritures comptables, retard d’encaissement ou impayés ….)
  • Planifier les règlements des fournisseurs
  • Gérer les relances clients
  • Avoir une bonne vision de la trésorerie disponible
  • Faciliter le travail de l’expert-comptable et pouvoir ainsi négocier le montant de sa prestation.

 

Pour les entreprises réalisant une grande quantité d’opérations bancaires comme celles pratiquant la négoce, il est préférable de procéder au rapprochement bancaire chaque mois afin de ne pas avoir un pointage trop fastidieux à effectuer. En revanche si vous avez relativement peu d’encaissements et décaissements, vous pouvez effectuer un rapprochement bancaire tous les trimestres, voire tous les semestres.

Pour optimiser sa trésorerie et faire prospérer son entreprise, il faut d’abord avoir une vision précise de son état grâce à un suivi de trésorerie en temps réel. C’est ce que vous permet le rapprochement bancaire, et notamment l’outil de rapprochement automatique proposé par Soan.

 

Merci d’avoir pris le temps de lire notre article !

Vous pouvez également nous suivre sur les réseaux sociaux : LinkedIn et Facebook et notre chaîne YouTube.

Abonnez-vous à notre Newsletter Nous vous partageons les tips des salariés chez Soan et l’actualité économique autour du paiement !