Qu’est-ce qu'un service de recouvrement ? - Soan

Qu’est-ce qu’un service de recouvrement ?

Dans cet article on vous explique en détail ce qu'est le recouvrement de factures impayées ! Le mieux, c'est de ne pas en arriver la grâce à des outils comme Soan
Écrit par : Cyril
22/01/2021 - 2 min de lecture
Sujets : Paiement

La notion de retards de paiement reste l’une des causes principales de faillite des sociétés en France. C’est pour cela qu’un service et un processus de relances est indispensable pour chaque société. En effet, c’est l’un des moyens de recouvrer son argent de façon amiable.

Il est fréquent que les clients dépassent la date limite de règlement. Un non-paiement peut avoir de lourdes conséquences pour les finances d’une société. Comme vous le savez, il existe les relances pour récupérer son argent, mais vous pouvez également passer par un service de recouvrement.

Faisons un rapide tour d’horizon du contexte qui a influencé fortement les délais de paiement.

 

Les choses ont évolué

 

Vous êtes tous au courant, la crise sanitaire a bouleversé le monde. Ce bouleversement oblige les entreprises à s’adapter constamment. Il est fort probable que votre fournisseur ou votre client ait des difficultés de trésorerie. La solvabilité d’une société est le facteur à surveiller, ce qui est logique.

Imaginez, la fin du mois approche et vous avez fait une prestation de service qui n’est toujours pas réglée. Mais vous devez payer votre facture d’électricité et vos fournisseurs. Sans cette rentrée d’argent, vous êtes dans l’incapacité de régler vos créances.

 

Il est donc essentiel de mettre en place une stratégie de recouvrement amiable. C’est désormais le critère différenciant entre les entreprises qui survivent lors d’un coup dur et celles qui mettent la clé sous la porte. La question des paiements a toujours été fondamentale pour les entreprises, mais elle semble empirer avec le temps.

Selon une étude YouGov France, une entreprise sur deux a constaté un allongement des délais de paiement sur les cinq dernières années. Plus inquiétant encore, 42 % d’entre elles déclarent avoir déjà été mises en péril par ces délais.

À ces délais de paiement s’ajoutent les impayés qui sont à un niveau exceptionnellement élevé suite à la crise sanitaire !

 

À savoir : La France est le pays d’Europe où il est le plus compliqué d’être réglé. Le taux de factures impayées s’élève à plus de 28 %. C’est plus de 67 milliards d’euros en moins dans les caisses des entreprises !

 

Les retards de paiement et les impayés sont donc des facteurs plus que jamais à prendre en compte pour les entreprises.

Il est désormais incontournable pour une entreprise voulant prospérer de mettre en place une stratégie pour récupérer les impayés. L’objectif est d’avoir toutes les clés pour comprendre le recouvrement et comment l’utiliser efficacement. Cela peut passer par un prestataire externe compétent ou via une société de recouvrement.

 

Ressource Recouvrement

 

On vous en dit plus sur le principe de service de recouvrement

 

Ce terme désigne les démarches effectuées par des créanciers afin de récupérer les sommes qui leur sont dues par des débiteurs. L’objectif est donc de diminuer voir totalement éliminer le concept d’impayé.

Souvent cette étape est déléguée à un tiers expert de la procédure. Il existe des sociétés de recouvrement spécialisées qui vous accompagneront tout au long de la démarche. Toutefois, les procédures de recouvrement peuvent être initiées directement par le débiteur.

 

Nous y reviendrons en détail un peu plus bas, mais la justice peut intervenir par le biais d’un huissier de justice afin de régler les litiges.

Le recouvrement s’inscrit dans une gamme d’instruments financiers servant à assurer le paiement des factures d’une entreprise. Il ne faut pas le confondre avec d’autres instruments ayant une fonction complémentaire comme :

  • Le cautionnement : Lorsqu’il existe un cautionnement sur une facture, l’entreprise créditrice peut se retourner contre la caution pour être payée lorsque le débiteur n’honore pas ses dettes.
  • L’assurance-crédit : L’assurance-crédit agit comme une protection en amont des problèmes de paiement. L’assureur va d’abord effectuer une surveillance du risque-client (pour identifier les mauvais payeurs avant que vous leur fassiez crédit).

 

Ensuite, il va utiliser le recouvrement pour tenter de récupérer le paiement des créances. Il relance donc le client, utilise une procédure de recouvrement et encaisse le paiement de la facture pour le compte de l’assuré.

À savoir : Un service de recouvrement fait donc partie de l’assurance-crédit, mais il n’est qu’un bloc parmi plusieurs services.

 

À quel moment lancer une procédure de recouvrement ?

 

En France, le recouvrement est encadré par la justice, une procédure peut être commencée que sous certaines conditions.

  • La créance due est certaine, cela stipule qu’elle ne peut pas être contestée ou justifiée par le débiteur.
  • La somme réclamée est exprimée ou exprimable en devises.
  • Les conditions de paiement doivent être explicites sur les documents commerciaux (factures, devis et contrats).
  • La date d’échéance est précisée sur la facture.
  • La dette n’a pas été payée avant l’échéance.
  • Le délai de prescription n’est pas dépassé, sinon le débiteur est en droit de l’invoquer.

Ces conditions sont remplies ? Si oui, vous pouvez donc entamer une procédure de recouvrement.

 

Recouvrer une facture impayée

 

Comment recouvrer une facture impayée ?

 

Toutes les sociétés se doivent d’adopter un suivi minutieux de leur gestion de trésorerie. Sans ce dernier, des imprévus peuvent venir perturber la stabilité financière de l’entreprise.
Il est logique que plus le créancier tarde à réclamer le paiement, plus les chances de recouvrer la somme seront petites.

Déclencher un service de recouvrement se fait en deux temps et selon des règles précises établies par la justice.

 

Le recouvrement amiable

 

C’est la première étape du processus, l’objectif est d’éviter un contentieux judiciaire.
Ce dernier consiste à contacter votre débiteur par différents moyens (mais, téléphone, courrier recommandé…) afin d’obtenir le règlement de la dette.

L’utilisation d’une lettre de relance permet d’établir une trace écrite du processus. En cas d’échec, elle peut être assortie d’une mise en demeure et d’une sommation de payer.
Cette dernière est une procédure judiciaire menée par un huissier mettant en demeure le débiteur de payer sa dette.

Si votre client ne tient ni compte de vos relances ni de votre mise en demeure, les démarches civiles ne sont plus suffisantes.

 

Le recouvrement judiciaire

 

La justice rentre dans le processus et il est donc impératif de faire appel à un professionnel du droit pour déterminer la procédure adéquate.

Les deux démarches les plus répandues sont :

  • L’injonction de payer : Le but est de faire appel à un juge afin d’apporter un poids supplémentaire à votre démarche. Cette injonction concerne les dettes non contestables ou résultant d’une obligation de caractère statutaire.
  • Le titre exécutoire : C’est un acte juridique qui permet l’exécution forcée d’une créance. Et ce grâce à l’article L111-3 du Code de procédure civile d’exécution.

 

Grâce à toutes ces méthodes, vous pourrez récupérer votre argent. Il est également possible de mettre en place différents moyens afin de limiter vos impayés.
Que ce soit des délais de paiement plus longs, un système de paiement en 3x sans frais ou encore un système de relances automatisées.

La solution Soan vous permet d’optimiser vos délais de paiement et votre trésorerie.

 

Merci d’avoir pris le temps de lire notre article ! N’hésitez pas à visiter notre blog 🙂

Rendez-vous sur le blog Soan ou abonnez-vous à nos réseaux sociaux : LinkedIn, Facebook ou Youtube.